Tribune - CCISM

Bâtiment de la CCISM : un projet de 700 M

Tribune

Pour que les 17000 patentés se réapproprient une structure modernisée et adaptée à leurs besoins.

Stéphane Chin Loy, tête de liste candidate « les Entreprises réunies » aux  élections de renouvellement des collèges du 05 décembre prochain, souhaite rappeler que  la CCISM est au service de tous les patentés. C’est la raison pour laquelle, dès son arrivée à la tête de l’institution commerciale en 2010, Stéphane Chin Loy a estimé prioritaire de reprendre les travaux de rénovation initiés par son colistier Jules Changues, lesquels avaient pourtant été suspendus sous la présidence de Gilles Yau. 700 Millions d’investissements ont été dégagés sur fonds propres pour accueillir 17 000 patentés sur 1700 M2 répartis sur 3 étages.

Le candidat et actuel président Chin Loy précise : « La priorité est d’ouvrir les portes de la CCISM pour travailler ensemble. Nous mettons en place une permanence hebdomadaire afin que les élus soient disponibles et puissent rencontrer les patentés demandeurs. Nous avons souhaité garder l’ADN de cet immeuble, son histoire, tout en lui donnant un nouveau visage, celui de l’entreprise polynésienne d’aujourd’hui : plus dynamique, plus moderne et sobre ; alliant savoir-faire et performance, repositionnement et développement ; passé, présent et futur avec une proximité plus forte entre les élus et les entreprises, quelle que soit leur taille ! Il faut le rappeler, 80% des patentés travaillent seuls et ont légitimement besoin de s’appuyer sur les moyens de la CCISM. Cet espace est le leur ! »

La CCISM, espace de vie optimisé et animé.

Le choix a donc été fait de concentrer tous les services-supports de la chambre consulaire au premier  étage – présidence et direction générale incluses – de manière à libérer le maximum d’espace au RDC et au 2ème étage, qui seront pour leur part mis à disposition des chefs et représentants d’entreprises, des investisseurs locaux et internationaux, des partenaires et des porteurs de projets. Tout le second étage sera réservé au travail de réflexion, avec des salles de réunions d’une capacité  d’accueil de 15 personnes, pour chaque collège (service, industrie, métier et commerce).

Le rez-de-chaussée sera structuré en deux espaces :

  • Une surface dédiée aux événements régulièrement programmés tout au long de l’année et où les artisans pourront exposer leurs produits une semaine par mois. Elle accueillera également des salons spécifiques, conformément à une étude complète effectuée en 2012, qui consistait à recenser les souhaits des patentés autour de 12 thématiques d’ores et déjà identifiées (service aux particuliers, projets web, innovation, etc…). Ces salons complémentaires permettront en outre aux petites entreprises de se faire connaitre.
  • Une aire sécurisée par un système d’entrée par badge, remis aux patentés, avec un espace de vie « coffee shop and relax corner » agrémentée d’une terrasse extérieure côté jardin (rue Dumont D’Urville). Cette zone moderne, climatisée et équipée d’internet est pensée pour une utilisation flexible et un accès facilité (sans réservation) avec par exemple la possibilité pour ceux qui ne disposeraient pas de bureau en ville et qui en auraient le besoin ponctuel, d’y programmer leur RDV et réunions diverses.

Ces travaux indispensables – puisque les anciens bâtiments ne permettaient plus d’accueillir convenablement les ressortissants patentés – devraient arriver à terme avant la fin de l’année 2013 et le bâtiment inauguré dans la foulée.

Article précedent

Violences : le Pays veut s'appuyer sur les associations

Article suivant

Tatauroscope du mardi 26 novembre 2013

3 Commentaires

  1. merry
    26 novembre 2013 à 16h52 — Répondre

    QUOI !!!!!! quoi!!!  » 700 000 000 Fcp » !!! c’est vraiment du gaspillage!
    les commerces sont en faillite, on ne peut plus payer nos impôtsn, nos cps, nos employés, on paie très cher les patentes, et là , en plus de cà,
    ce groupe est « fier  » « d’annoncer qu’ils ont payé sur fonds propre «  »700 000 000 F » » pour la CCISM! en fait pour les loger au frais de nos patentes! Que fait la CTC ? comment cela se fait il qu’il n’y pas de controle ! c’est pas possible!

    A ton demander aux patentés l’enjeu et les raisons de cet gaspillage!

    Si j’ai bien lu, Gilles a fait bloquer et quand Gilles est parti , ils ont remis les 700 000 000 F!

    « fonds propre =avec notre argent » alors que les commerces n’arrivent plus a fonstionner,

    Ces 700 000 000 Fcpf !!! on aurait du les utiliser pour aider les patentés à relancer leur commerces, aider à dynamiser les commerces, à diminuer la patente, a mettre plus de fonds dans les commissions qui travaillent à animer, ramener des investisseurs à Tahiti.
    mea ma !!! il faut dégager ! je vote pour Gilles Yau!!

  2. Brigitte
    28 novembre 2013 à 17h32 — Répondre

    Entre ceux qui gaspillent pour la rénovation et ceux pour Shangai, je pense qu il y a d autres priorités actuellement pour aider les commerces, industries, métiers et tous les patentes qui ont des difficultés à payer leurs charges!
    je vote RIMA ORA,.

  3. PAI FAARII
    29 novembre 2013 à 16h51 — Répondre

    Et bien voyant!!!
    notre économie va de plus en plus mal,
    les entreprises en faillite !! difficile de remonter la pente!!
    le gouvernement essaie de serrer la ceinture en réduisant les salaires de nos ministres, les conseillers territoriaux, les employés des services du pays, les institutions du pays,
    des jeunes comme moi à à la recherche d’un emploi
    et on découvre par les médias que au niveau du CCISM et je ne vise personne, ils sont tous pareils, ils ne pensent qu’à eux, j’ai du mal à payer ma patente,
    et comme par enchantement, 700 000 000 CFP pour une rénovation sur 3 étages pour accueillir les 17000 patentés, à mourir de rire!!
    c’est encore nous patentés qui payons tout ces gaspillages!!
    j’appelle l’opinion publique pour réagir!! c’est pas possible !!!
    du n’importe quoi??????? quelle massacre!!! encore des sous en l’air pour vos beaux yeux chers messieurs les ccism mens……. voilà comment je vous appelle!!
    à bon entendeur !!! tsssssssss!!!!! je suis équeuré!!!! de voire tant de gaspillage dans notre pays!!!!!

Laisser un commentaire

PARTAGER

Bâtiment de la CCISM : un projet de 700 M