ACTUS LOCALESECONOMIE

Boyer rachète la Spres à la barre du tribunal

Le tribunal mixte de commerce de Papeete a autorisé vendredi matin le rachat de la Spres (Société polynésienne de réseaux, d’études et de services) par la société Boyer. La société Boyer s’est engagée à reprendre l’outil de production, les marchés en cours et 85% des employés de la société.

Placée en liquidation judiciaire le 13 mars dernier avec une autorisation de « maintien d’activité » d’un mois, la Société polynésienne de réseaux, d’études et de services (Spres) a été rachetée par la société Boyer. Le tribunal mixte de commerce de Papeete a décidé vendredi matin d’autoriser ce rachat. Selon nos informations, l’offre de la société Boyer n’était pas la plus élevée en terme de prix, mais la « mieux-disante » qualitativement pour le tribunal. En effet, la société Boyer s’est engagée à reprendre l’outil de production, le parce à matériel et la dizaine de marchés en cours de la Spres. Mais surtout, Boyer s’est engagé sur la reprise de 102 des 120 employés de la société. Reste maintenant à franchir l’étape de l’autorité de la concurrence pour que ce rachat puisse être finalisé. Après son entrée fracassante dans le secteur du bitumage des routes il y a quelques semaines, la société Boyer signe donc une nouvelle opération d’envergure dans le secteur du bâtiment et des travaux publics en Polynésie française.

Article précedent

Un quadragénaire décède dans un accident à Maheana

Article suivant

Leslie Timau sacrée Miss Marquises 2017

2 Commentaires

  1. Hirinake
    7 avril 2017 à 20h19 — Répondre

    Celui qui a coule la SPRES et plante les actuels dirigeant le minitre ephemere Bruno Marty il est ou a present ?
    Ia poritita hia te mau ohipa te ra hoa te hopea moa hinu ma mea haama.

  2. Hirinake
    9 avril 2017 à 9h51 — Répondre

    Et dire que le Monsieur BM qui a foutu dans la gadoue la SPRES avait ete Ministre….ca fait froid dans le dos pour les deniers publics

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Boyer rachète la Spres à la barre du tribunal