ACTUS LOCALESCOMMUNESECONOMIESOCIÉTÉ

Bus Te Hono : quand la CPS et EDT partagent le volant


EDT a rejoint la CPS au sein de l’agence mobile Te Hono. Un nouveau bus électrique, présenté ce matin à Punaauia, sillonnera les communes de Tahiti pour offrir des services de proximité aux clients qui ont du mal à se rendre en agence.

Voilà une quinzaine d’années, déjà, que la CPS a lancé Te hono sur les routes de Tahiti. L’idée est simple : faire circuler les services de la caisse jusqu’aux usagers résidents dans des communes ou des vallées éloignées des agences classiques. Un « parcours de proximité » qui permet déjà de toucher « des dizaines de milliers de personnes » chaque année, explique le directeur de la CPS, Vincent Fabre. Voilà longtemps que la caisse étudie la modernisation de son minibus, et au passage, un rapprochement avec un autre organisme à mission de service public : mutualiser l’agence mobile avec EDT paraissait « une évidence ».

Du côté de la compagnie d’électricité, on est plus que conscient des difficultés de certaines familles, souvent les plus modestes, à se déplacer vers les agences de Faa’a, Papeete, Papara ou Arue. Pour éviter ces trajets qui « représentent soit un coût soit une contrainte logistique », deux bureaux de la filiale d’Engie seront donc ouverts dans le nouveau bus, en face de ceux de la CPS et séparé par un petit espace d’attente. Sur place, les agents assureront aussi bien les services de base (souscription, résiliation, ou modification de contrat ou changement d’informations clients…) que les encaissements et le conseil, sur la maitrise de l’énergie notamment. « On considère que c’est aussi à nous d’aller vers nos clients », explique le PDG d’EDT, François-Xavier de Froment.

Le nouveau bus 100% électrique, qui a représenté un investissement de 30 millions de francs pour chacun des deux organismes, a été créé et aménagé « sur mesure » pour cette nouvelle mission. Il disposera notamment d’une autonomie de 220 kilomètres. De quoi faciliter ses déplacements, de Arue à Vairao en passant par Hitia’a ou Mataiea… Te Hono reprendra dans un premier temps le même trajet que le minibus de la CPS. Mais certains tavana, qui demandaient depuis longtemps à EDT de lancer une agence mobile, voudraient voir se développer les points d’arrêts. Comme le maire de Punaauia Simplicio Lissant, particulièrement actif dans le projet et qui recevait ce matin la cérémonie d’inauguration sur le parvis de sa mairie. « Pour l’instant on a un point de chute à Punaauia, mais c’est déjà une réponse à la demande des usagers, explique-t-il. Mais on continue à travailler en partenariat pour trouver d’autres sites de proximité. Et la communes à le projet de développer derrière des moyens de transports qui nous permettra de déplacer nos populations qui sont situés aux confins de la communes, notamment en montagne, vers les sites où serait situé le bus ».

À noter que le bus Te Hono sera dès demain à Mahina, près de la salle omnisports.

Article précedent

Fenua Foot du 30 Mai 2021

Article suivant

L’ancien hôtel Hyatt du Tahara'a est vendu

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Bus Te Hono : quand la CPS et EDT partagent le volant