ACTUS LOCALESPodcastsSOCIAL

CPS-médecins : la tension reste vive.

Luc Tapeta, nouveau président du Conseil d Administration de la CPS.

La décision était attendue, le tribunal administratif après avoir annulé l’arrêté qui régit la convention collective qui lie la CPS aux médecins libéraux, a également annulé l’arrêté régissant la convention individuelle.

Si le syndicat des médecins estime que, de fait, les conventions tombent et sont maintenant illégales, le président du Conseil d’administration de la CPS, Luc Tapeta tempère cette interprétation faite par les médecins.

Rappelons que médecins et CPS doivent parvenir à un accord avant le 30 juin sous peine de voir le tiers payant disparaître. Luc Tapeta demande aux médecins de revenir à la table des discussions.

Des discussions qui risquent d’être difficiles puisque le syndicat des médecins a annoncé ne vouloir désormais discuter qu’avec le ministre de la santé. Et le syndicat, par la voix de son président Pascal Szym, annonce qu’il attaquera toute nouvelle convention individuelle que la CPS pourrait proposer.

Article précedent

Répondeur de 12:00 le 12/06/12

Article suivant

Les socialistes polynésiens appellent à voter pour des hommes et des compétences.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

CPS-médecins : la tension reste vive.