ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Délinquance : René Bidal veut « éviter le fantasme »

7
10
15
21
9
8
14
6
5
4
19
16
1
2
23
3
22
20
18
17
13
12
11

La délinquance est en baisse en Polynésie française a martelé, chiffres à l’appui, le haut-commissaire René Bidal, mercredi matin à la mairie de Papeete. « Il faut éviter les fantasmes et d’agglomérer des sentiments qui sont parfois peu étayés par les chiffres ». Au regard des chiffres sur les neuf premiers mois de l’année 2017, seules les affaires de trafics de stupéfiants sont en augmentation.

Tout va pour le mieux au fenua. C’est le message du haut-commissaire, René Bidal, au regard des chiffres de la délinquance communiqués par la gendarmerie et de la police sur ces cinq dernières années. Tout est en baisse : violences, toutes confondues, ou encore vols (les atteintes aux biens) : « la délinquance est, ou stabilisé, ou en baisse ». A l’occasion de la semaine « Rencontres de la sécurité », le représentant de l’Etat a fait éditer les chiffres de la délinquance depuis le début de l’année 2017. Des chiffres qui viennent, selon le haut-commissaire, étayer « sans angélisme, ni fantasme » cette diminution de la délinquance.

Ainsi, les violences volontaires à l’intégrité physique ont diminué  de 2,3% par rapport à l’an dernier, les violences sexuelles ont baissé de 10,2% et les cambriolages de 18,7%.

Les infractions concernant les stupéfiants, en revanche, sont en augmentation, avec évidemment les 2,137 tonnes de cocaïne et les dizaines de kilos d’ice saisis au fenua cette année. L’Ice dont la consommation serait « plus récente » selon le haut-commissaire, qui a tenu à saluer publiquement le travail effectué par les policiers, gendarmes, pompiers et douaniers. Un travail « important » qui permet des résultats « magnifiques ».

Pour résorber ces infractions aux stupéfiants, le haut-commissaire a fait état de la mise en place de conseils locaux de prévention de la délinquance dans les zones urbaines, ainsi que d’un décloisonnement des services.

Article précedent

Moorea condamnée pour la noyade du paddler en 2011

Article suivant

Solia, Marty et Le Caill en garde à vue

3 Commentaires

  1. MATA
    12 octobre 2017 à 7h55 — Répondre

    Qu’en est-il de la délinquance des cols blancs? En phase d’éradication ou d’expansion?

    • 12 octobre 2017 à 8h36 — Répondre

      « Les choses s’améliorent » concernant la délinquance en cols blancs, pour reprendre les propos du haut-commissaire. Sans plus de chiffres ou de précisions.

  2. HARTMANN
    12 octobre 2017 à 9h01 — Répondre

    il ne faudrait pas confondre le nombre de dépôts de plaintes pour vol et le nombre effectif de vols….les gens, en particulier les professionnels du tourisme, en ont marre de perdre une demie-journée pour déposer plainte sachant par avance que cela n’aboutira à rien ! surtout que le nombre de vols a augmenté de façon sensible depuis début d’année, en tous cas à Moorea.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Délinquance : René Bidal veut « éviter le fantasme »