ACTUS LOCALESEDUCATION

Deux petits chefs du fenua au concours culinaire des lycées Asie-Pacifiques

Comme chaque année, le lycée hôtelier de Tahiti a sélectionné deux élèves pour représenter la Polynésie au concours culinaire des lycées d’Asie et du Pacifique. Cette année, Pierre et Steeven vont présenter un plat à base de poulet, de crevette, de menthe et de parmesan. Un mélange surprenant, mais qui fonctionne.

Du 28 au 30 septembre prochain sur la Gold Coast en Australie, deux élèves de terminale bac pro cuisine du lycée hôtelier de Tahiti, Steeven Nhun Fat et Pierre Baulu-Havard, vont représenter la Polynésie au concours culinaire des lycées d’Asie et du Pacifique. Chaque année le lycée sélectionne deux élèves pour aller affronter des équipes du Japon, d’Australie, de Nouvelle-Zélande ou encore de Nouvelle-Calédonie. Steeven, 16 ans, et Pierre, 19 ans, auront la lourde tâche de faire aussi bien que leurs prédécesseurs. En effet, Tahiti compte déjà quatre médailles d’or au concours.

Tous les ans le principe du concours est le même. Le duo doit présenter quatre assiettes d’un plat original sur la base d’ingrédients imposés, le tout en une heure de préparation. Avec une rentrée des classes décalée par rapport aux autres établissements d’Asie et du Pacifique, les deux élèves n’ont eu qu’un mois pour se préparer. Mercredi après-midi, ils réalisaient leur 9ème répétition d’un plat sorti tout droit de leur imagination : volaille fermière en trois services, jus court terre et mer et ravioli au pesto mentholé. Ce dernier essai a été plutôt concluant puisque le duo a terminé avec plus de 5 minutes d’avance, malgré des techniques difficiles à enchainer.

Pendant une heure, ces deux élèves ont exécuté avec précision les découpes, les cuissons et le dressage. Le tout sous l’œil de leur professeur, Yves Dhieras, qui n’a pas hésité à leur mettre la pression et à élever la voix pour faire réagir les jeunes chefs. Un professeur et chef fier et satisfait de ses élèves.

Après ce dernier entrainement, les deux élèves ont pu faire déguster leur plat à leurs familles. Si, à première vue, le mélange de poulet, de crevette, de menthe et de parmesan peut paraitre surprenant, le résultat est bluffant d’après les papilles des gouteurs.

Malgré tout, mercredi après-midi, Steeven et Pierre cuisinaient « à domicile ». En Australie, ils devront composer avec du matériel qu’ils ne connaissent pas, ce qui inquiète un peu Steeven. Pierre lui est plutôt serein.

Article précedent

Un festival de musique pour les 20 ans des 3B

Article suivant

Une baleine et son baleineau dans le chenal de Faa’a

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Deux petits chefs du fenua au concours culinaire des lycées Asie-Pacifiques