ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOI

Emploi : le tourisme et la construction à la peine

Les derniers chiffres de l’emploi publiés par l’Ispf indiquent un regain d’activité dans l’industrie, le tourisme ou les services, en mars. En revanche, les indices continuent de baisser, fermeture des frontières oblige, dans l’hôtellerie et la restauration, mais aussi dans la construction. 

Un an après le confinement, l’emploi dans le secteur de l’hôtellerie – restauration est plus que jamais moribond en mars. La nouvelle fermeture des frontières, courant février, a fait repartir à la baisse un indice qui s’était timidement renforcé entre novembre et janvier. Même trajectoire, avec un ralentissement moins marqué dans le secteur de la construction, qui garde toutefois une bonne dynamique sur le dernier semestre. En revanche dans le commerce, le marché de l’emploi se consolide constamment depuis avril 2020, avec un indice en augmentation de 1,5 points en trois mois. L’industrie connait une progression comparable quand les services maintiennent un indice d’emploi toujours inférieur à l’avant-crise.

« Sur les douze derniers mois, l’indice de l’emploi décroît de 5,0 % alors que la variation moyenne annuelle de 2015 à 2019 est de + 2,6 % », précise l’Ispf.

Article précedent

La minute de l'entrepreneur 21/05/2021

Article suivant

Recette du jour : Pâtes gratinées à la crème de truffe

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Emploi : le tourisme et la construction à la peine