ACTUS LOCALESECONOMIE

Fred Grey en lice pour le Village Tahitien

Le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, a annoncé mercredi qu’au moins deux offres avaient été retenues par la commission technique chargée de dépouiller les offres pour le futur Village Tahitien. Selon nos informations, le Samoan Fred Grey -associé à un consortium du Pacifique, et notamment néo-zélandais- est en lice pour l’ensemble des lots du futur centre touristique.

Le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, a annoncé mercredi lors du point presse du conseil des ministres qu’au moins deux offres avaient été retenues par la commission technique chargée du dépouillement des offres pour le futur Village Tahitien (ex-Mahana Beach) à Punaauia. Selon les informations recueillies par Radio 1, sur les 70 dossiers retirés lors de l’appel à candidature en début d’année, seules quatre offres ont été déposées et étudiées par la commission technique en charge du dépouillement. L’un des candidats s’est vu demander un complément d’informations et n’a pas donné suite et l’autre a vu sa candidature invalidée par la commission technique. Restent donc les deux offres évoquées mercredi par Jean-Christophe Bouissou.

Les deux offres vont maintenant être examinées à partir de lundi par la commission du jury pour l’attribution du marché. La décision définitive sera connue le 13 avril prochain, à 10 jours du premier tour des territoriales. Toujours selon les informations de Radio 1, l’une des offres est portée par l’investisseur samoan, Fred Grey, et par un « consortium du Pacifique », et notamment néo-zélandais. Le Samoan Fred Grey est aujourd’hui un poids lourd du tourisme en Polynésie française, déjà propriétaire du Manava Moorea, du Méridien Tahiti, du Ia ora de Moorea et des Sofitel Marara et Sofitel Private Island de Bora Bora. De sources proches du dossier, aucun investisseur local ne fait partie des deux offres restantes.

Article précedent

L'assemblée neutralise l’autorité de la concurrence

Article suivant

Journal de 7:30, le 15/03/2018

4 Commentaires

  1. Iritahua
    15 mars 2018 à 6h47 — Répondre

    Un porte parole qui raconte du n’importe quoi.

  2. tama
    15 mars 2018 à 8h43 — Répondre

    bien l’autorité de la concurrence a été bridé il va pouvoir acheter tous les hôtels

  3. Tiare
    15 mars 2018 à 14h44 — Répondre

    Où sont passés les investisseurs locaux, notamment ceux qui bénéficient régulièrement de la défisc?
    M. Grey de par ses investissements montre qu’il croit en la Polynésie et à ses capacités à davantage se développer.C’est un personnage bien plus sympathique que les investisseurs chinois et leur ferme aquacole pollueuse bon gré mal gré de lagon.

  4. Pierre André
    20 mars 2018 à 10h23 — Répondre

    mettre tous les bijoux de famille chez une seule et même personne ne manque pas de m’inquiéter…

Laisser un commentaire

PARTAGER

Fred Grey en lice pour le Village Tahitien