ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Galenon : « Macron est un socio-libéral, comme moi »

Le syndicaliste Patrick Galenon pourrait se présenter aux législatives s’il obtient l’investiture du mouvement En marche ! d’Emmanuel Macron, comme l’ont révélé ce weekend nos confrères de TNTV. Le secrétaire-général de la CSTP-FO a expliqué lundi à Radio 1 avoir envie d’être du côté de ceux qui décident et estime être proche des idées défendues par Emmanuel Macron.

Patrick Galenon n’était pas présent à la réunion publique organisée par le mouvement d’Emmanuel Macron et animée par son responsable Outre-mer, Max Dubois, au début du mois, à Papeete. C’est par un autre biais que le rapprochement entre le syndicaliste et l’équipe du candidat à la présidentielle a pris forme, raconte le secrétaire-général de la CSTP-FO.

Patrick Galenon n’a donc pas encore obtenu l’investiture du mouvement En marche ; il attend une réponse dans les prochains jours. « Si je me présente aux législatives, j’abandonnerai évidemment mon mandat de syndicaliste », précise le secrétaire-général de la CSTP-FO. Ce rapprochement avec Emmanuel Macron peut sembler étonnant. L’ancien ministre de l’Économie n’a pas beaucoup d’estime pour les syndicats, qui « font trop de politique » à son goût. « Les confédérations nationales bloquent, rentrent dans un débat politique comme on l’a vu sur la loi Travail et du coup, n’ont pas un débat au plus près du terrain », avait déclaré le candidat à la présidentielle en décembre dernier, sur TF1. Cette réforme du droit du travail, portée notamment par Emmanuel Macron, a été dénoncée par les syndicats. Mais « cette réforme n’atteint pas la Polynésie, le code du travail est de compétence locale », rétorque Patrick Galenon, qui estime être sur la même ligne idéologique qu’Emmanuel Macron : « C’est un socio-libéral, comme moi. » S’il souhaite se lancer en politique, ce n’est pas par dépit, mais pour être en mesure de décider et non plus seulement de s’opposer ou de faire des propositions, explique-t-il.

Ce lundi, le mouvement En marche ! Polynésie a publié un communiqué pour préciser « très clairement » que soutenir Emmanuel Macron ne vaut « pas investiture aux élections législatives ». C’est la commission nationale des investitures du mouvement qui en décidera. Et alors que Patrick Galenon estime être fixé d’ici une semaine à dix jours, le mouvement précise que « les investitures seront dévoilées au lendemain » de l’élection présidentielle.

Article précedent

Papeari, une prison "adaptée à la réalité polynésienne"

Article suivant

Vik’ura, la mascotte du sport polynesien!

7 Commentaires

  1. Moana
    20 mars 2017 à 11h47 — Répondre

    Mieux vaut entendre ça que d’être sourd. Libéral ? A ce tarif là, il peut aussi être la reine d’Angleterre si il veut prendre des vessies pour des lanternes. Quel âne payé aux crochets des contribuables pour bloquer le pays qui a joui dans les palais de la république d’un confort de monarques et il ose se la péter « Libéral ». Il est aussi libéral que Madonna est vierge !

  2. KACH
    21 mars 2017 à 5h58 — Répondre

    Ce sont surtout deux mecs qui n’ont jamais BOSSER DE LEUR VIE

  3. Iritahua
    21 mars 2017 à 7h13 — Répondre

    Voilà un autre pilleur du Territoire.

  4. Mataiea
    21 mars 2017 à 9h51 — Répondre

    Il vaut mieux entendre ça que d’être sourd !

  5. Tiare
    21 mars 2017 à 11h26 — Répondre

    Encore un  » vieux fantôme » qui veut revenir en politique,là où ça paye bien…car le reste du temps on ne l’entend pas trop défendre les droits des pauvres,chômeurs de longue durée etc…( RSA niet cacahuète).

  6. microstring
    21 mars 2017 à 12h01 — Répondre

    Un prétentieux qui a surtout une tête de faux-cul…

  7. Manua987
    21 mars 2017 à 14h34 — Répondre

    Pardon, libéral qu’il dit?, Macreau n’a aucun programme, il vend du vide, des promesses, de la poudre aux yeux, déjà qu’il ne comprend même pas ce qu’il dit, il déblatère que des conneries pour mieux endormir son entourage, si c’est ça être libérale, la France n’est pas prête de se relever, celà risque même d’être pire et Galenon roule pour ce mec là qui a de surcroît des casseroles au cul, à croire qu’en tant que politicien en France plus des des marmites au cul et plus t’es crédible, allez papy Galenon c’est l’heure de la retraite, t’as pas tiré le bon tiercé.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Galenon : « Macron est un socio-libéral, comme moi »