JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 06/06/12

Emile Vernaudon est libre. © Cédric VALAX

JUSTICE :

Emile Vernaudon est libre !

L’ancien maire de Mahina est sorti ce matin de Nuutania. Lundi son avocat, Dominique Antz déposait une demande de liberté conditionnelle avec un placement sous surveillance électronique. Une demande acceptée par le tribunal d’application des peines. Le parquet avait 24h pour faire appel de cette décision. Il ne s’y est finalement pas opposé. Emile Vernaudon est donc sorti ce matin après avoir passé plus de 500 jours en détention. Il devra néanmoins porter un bracelet électronique et ne pourra sortir de chez lui.

Rappelons que l’ancien maire de Mahina et ministre de l’Office des Postes et Télécommunications avait été condamné le 23 juin 2011 par la Cour d’Appel de Papeete à cinq ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité pour recel, détournement de fonds publics, complicité de faux et usage de faux, et prise illégale d’intérêts dans l’affaire dite de la gabegie de l’OPT.

FAIT DIVERS :

Deux personnes interpellées et 468 grammes d’Ice saisie.

Nous vous l’annoncions hier : la saisie record de 468 gramme d’ice par les services des douanes. Après la saisie, la Direction de la sécurité publique a menée l’enquête pour remonter jusqu’au commanditaire. Une affaire rondement menée d’après le commandant de la DSP, Jean-Loïc Anuze, qui salue le travail d’enquête des services de sécurité de l’Etat. Les deux personnes interpellées sont actuellement à la maison d’arrêt de Nuutania en détention provisoire. Ils encourent une peine de 10 ans de prison et devront payer l’amende douanière qui a été fixé à 37 millions de francs pacifique.

ÉDUCATION :

L’épreuve tant attendue de philo, c’était ce matin.

Le baccalauréat 2012 a débuté ce matin pour les élèves de terminale. Pour la série S, les élèves ont eu le choix entre 2 dissertations, sur la justice ou la raison, et un commentaire de texte. « Dépend-il de nous d’être heureux », « l’expérience peut-elle tout prouver », « la vérité est-elle un produit de la raison » ou encore « pouvons-nous dissocier le réel de nos interprétations »… Tels étaient par exemple quelques-uns des sujets sur lesquels les bacheliers ont planché ce matin.

L’excellence Touristique, un atout Polynésien.

L’UPF propose un diplôme Hôtellerie équivalent bac + 3 et jusqu’à Bac +5. Attention, dernier jour du dépôt des dossiers, vendredi 8 juin. Cette inscription permet d’intégrer la licence professionnelle Hôtellerie et Tourisme, spécialité management international à l’université de Polynésie Française. Une formation reconnue dans le monde qui permet aux jeunes du Fenua de se positionner à égalité avec des diplômés européens ou américain. Une filière où 100% des diplômés trouvent un emploi.

ÉVÈNEMENT :

De la vanille en bijou.

La semaine de la vanille vient de débuter. C’est la 5e édition de cette événement qui se tient cette année au fare Manihini, quai des paquebots. Pour l’occasion, un concours est organisé afin de montrer des créations de bijoux artisanaux confectionnés par les mamas avec des gousses de vanille. La semaine de la vanille c’est place Vaiete du 5 au 9 juin. Une nocturne est prévue le vendredi 8 juin jusqu’à 22h avec un concert gratuit du groupe Pepena.

CULTURE :

Le film Pouvanaa l’élu du peuple diffusé à Paris.

Une projection organisée vendredi dernier à la Délégation de la Polynésie. Pouvanaa, Te Metua, prix special du public lors du dernier Festival du film océanien a été présenté par sa réalisatrice Marie-Hélène Villierme. Rappelons que Lola Tetuanui née Oopa, fille adoptive de Pouvanaa, a adressé un courrier au Président Sarkozy, lui demandant la révision du procès du défunt sénateur polynésien.

Te Ruki PAUMOTU… c’est ce soir.

Initialement programmée pour l’ouverture du festival des Tuamotu mais annulée, la soirée « Te Ruki Paumotu » aura finalement lieu ce soir. Les billets achetés restent valables pour ce soir. Pour ceux qui n’ont pas encore leurs places, elles sont en vente au tarif unique de 2000 francs, dans les 2 carrefours, à Radio 1 et sur place, à partir de 18h. La soirée, elle, commence à 19h30, dans le Grand Théâtre de la Maison de la Culture.

Article précedent

Andromaque, façon fantaisie barock.

Article suivant

Le film Pouvanaa l’élu du peuple diffusé à Paris.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Journal de 12:00 le 06/06/12