JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 10/12/14

hiromana kayak

Sport

Les prochains championnats du monde de kayak auront lieu à Tahiti

Les Championnats du Monde « d’Ocean Racing », l’épreuve d’endurance de kayak de mer, seront organisés à Tahiti les 2 et 3 octobre 2015. Tahiti a donc dix mois pour préparer l’événement. D’ores et déjà, on sait que l’épreuve du parcours de plus de 30 km ralliera la Marina de Hitia’a à la plage du Radisson. L’ambition affichée du côté du gouvernement et de la fédération tahitienne de kayak est de participer au rayonnement touristique du Pays à travers le sport. « rentrer dans la mouvance du tourisme par le sport », comme le précise Charles Villierme, président de la fédération. Pour se qualifier pour cet événement, nos sportifs devront miser sur l’épreuve des « trials » qui se tiendra une semaine avant le début de la compétition officielle. 50 rameurs du fenua prendront le départ pour espérer concurrencer la trentaine de pays déjà positionnés sur ces mondiaux. Si vous avez l’intention de participer à ces mondiaux, vous avez jusqu’au 2 juin pour vous faire connaître. Pour plus d’informations vous pouvez contacter Charles Villierme au 87 77 76 20.

Social

Le SEFI s’est mis en grève illimitée

Les négociations avec la ministre de tutelle ont eu lieu hier et se sont terminées tard dans la nuit, mais aucun terrain d’entente n’a été trouvé et les employés du SEFI sont sur le piquet de grève. Les syndicats ont fait part à Téa Frogier que le fonctionnement de leur institution était à revoir. Du côté du SEFI et des syndicats, on nous annonce que 9 personnes sur 83 personnes sont en grève donc moins de 11%. Le ministère du travail a relevé que nombres de points abordés dans ledit préavis de grève ne pouvaient être considérés comme des revendications professionnelles susceptibles de justifier le recours au droit de grève.

Société

La dépouille de Robert Lequerré sera rapatriée ce matin

Le corps du soldat polynésien Robert Lequerré arrive aujourd’hui sur le fenua, 74 ans après qu’il soit parti combattre en métropole. Robert Lequerré est mort pour la France en Moselle au cours de la seconde guerre mondiale. Les démarches, effectuée par ses neveux pour le retrouver ont été longues et fastidieuses. Parti de rien ils ont réussi, grace aux services de l’ Office national des anciens combattants, et du ministère de la Défense à retrouver sa sépulture… Puis de longues démarches ont été entamé pour le rapatrier. Une veillée aura lieu ce soir à 18h30 chez Min-Chiu à Arue. Le reliquaire de Robert Lequerré sera ensuite exposé samedi matin à la Mairie de Papeete. Avant une inhumation au cimetière de l’Uranie à 15h30.

Faits divers

Un touriste de 57 ans s’est noyé à Punaauia

Un vacancier originaire de métropole s’est noyé dimanche après-midi au large de la Pointe des Pêcheurs à Punaauia, une information révélée hier par nos confrères de Tahiti Infos. Vers 16 heures, l’homme était sorti faire du snorkeling avec son beau-fils devant le musé de Tahiti et ses Îles. Mais il a été emporté par le courant. Il a alors lutté pour revenir vers le rivage et s’est épuisé en mer avant de perdre conscience. C’est finalement son beau-fils qui a ramené son corps inanimé sur la plage. Le SAMU est arrivé sur place mais n’a pu que constater le décès du sexagénaire.

Justice

Le « cas » du Haut conseil a été transmis au Conseil d’Etat

Hier, le tribunal administratif de Papeete a rendu ses décisions suite aux différents recours déposés contre le Haut conseil de la Polynésie française. Comme l’avait proposé le rapporteur public la semaine dernière, le tribunal n’a pris aucune décision définitive et a transmis l’affaire au Conseil d’Etat. Dans leurs décisions, les juges ont estimé que la création du haut conseil faisait intervenir à la fois des compétences de l’Etat et du pays et ont donc décidé de s’en remettre à l’avis de la juridiction administrative suprême. Le Conseil d’Etat dispose maintenant de trois mois pour statuer sur le « cas » de cette institution du pays. Rappelons que le Haut conseil a été crée pour veiller à la sécurité juridique des textes du pays. Créée en 2004, il avait été supprimé par la réforme de la loi organique de 2011 et re-créée par le gouvernement Flosse en 2013.

Culture

Une comédie musicale en reo tahiti

La compagnie Hinemanea présente son spectacle Na Maehaa Fero o te Hau, une comédie musicale entièrement en reo tahiti. Elle sera à l’affiche du Grand Théâtre de la Maison de la Culture le vendredi 19 décembre, pour une représentation unique. Brenda Tihoni, auteure du scénario, a voulu raconter une « histoire du pacifique ». Le spectacle est interprété par sept acteurs polynésiens, dont certains se sont illustrés sur la scène locale dans l’art du orero. Le prix des billets pour la comédie musicale est fixé à 3500 Fcfp pour les places sur le côté, 4500 Fcfp pour les places centrales. Pour tout renseignement ou réservation, contactez le 87 323 441. Sachez par ailleurs que Brenda Tihoni qui croit à l’avenir des spectacles en reo maohi, est déjà en train d’écrire un nouveau scénario. Celui là à destination des enfants

Article précedent

Les policiers confondent les suspects et les gendarmes

Article suivant

Journal de 12:00 le 10/12/14

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 7:30 le 10/12/14