JournauxPodcasts

Journal de 7:30 le 11/04/14

Gaston Flosse à la tribune de l'Assemblée de la Polynésie française ©Présidence

Gaston Flosse à la tribune de l’Assemblée de la Polynésie française ©Présidence

Politique

Gaston Flosse a fait son grand oral hier

Et le discours du président du Pays était très attendu. Un discours prononcé dans le cadre de l’ouverture de la première session administrative de l’année à l’Assemblée de la Polynésie française et qui n’a pas plus unanimement. Décryptage dans notre podcast.

Les premières indication sur le plan de relance dévoilées par Gaston Flosse

En effet, le président n’a fait que survoler son plan de relance, qu’il préfère qualifier de « plan de refondation de la relance économique ».La présentation officielle et détaillée sera faite la semaine prochaine, mais Gaston Flosse en a tout de même dévoilé les éléments clé.
Côté emploi, premier axe du plan, Gaston Flosse prône un assouplissement du droit du travail et annonce la création d’un contrat de chantier qui proportionne la durée du contrat à celle du chantier pour lequel on embauche une personne. Egalement prévu l’assouplissement de l’utilisation du chèque emploi/service avec le déplafonnement du nombre d’heures mensuelles autorisées afin de permettre un mi-temps. Autre mesure annoncé, un cadre réglementaire incitatif aux sociétés de placement de personnes mais là pas de détails. L’emploi ça passe également par le logement. Inciter l’accession à la propriété permettra de construire de nouveaux logements et donc de créer des emplois. Le gouvernement prévoit donc une prime pour l’acquisition d’un logement neuf qui s’accompagnera d’une réduction des droits d’enregistrement. Taux zéro pour les primo acquéreur pour une tranche inférieure à 15 millions Fcfp, 2% au delà.
Le second axe du plan de relance porte sur la dynamisation de nos potentialités : le tourisme, les ressources de la mer et de la terre et le recours aux énergies renouvelables. Là pas de nouveauté annoncées mais un long plaidoyer pour les deux projets Mahana Beach, celui du golf d’Atimaono, du développement de l’aquaculture à Makemo, de la filière du noni et du potentiel de notre océan que ce soit en terme d’énergies comme de ressources, halieutiques ou minérales.
Dernier axe et dernières mesures annoncées dans le cadre du renforcement de la compétitivité de l’économie: un dispositif de financement des petites et très petites entreprises, la mise au point d’un cadre législatif fait pour encadrer le partenariat public – privé et l’instauration d’une fiscalité plus favorable à l’initiative. Pour les détails il faudra attendre la présentation officielle des 50 mesures dont certaines sont déjà en vigueur. Ce sera mercredi devant les acteurs du monde économique, et les journalistes.
Alors comment le monde de l’entreprise a t’il perçu ces premières annonces? Plutôt positivement. Vous entendrez les réactions des présidents du Medef et de la CGPME dans notre édition de la mi-journée.

Moorea est passé à l’orange… mais pas sans peine !

John Toromona ne décolère pas. Investit par le Tahoeraa, il a vu la commune lui échapper au profit d’Evans Haumani, lui aussi candidat Tahoeraa. Le scrutin s’est fait en un tour à l’issue duquel l’élu de Papetoai a recueilli 18 voix contre 15 pour son adversaire de Afareaitu, également représentant à l’Assemblée de la Polynésie. Deux autres candidats étaient en lice: Franck Taputuarai sans étiquette politique élu à Haapiti et Teriitepaiatua Maihi élu A Tia Porinetia à Teavaro. Au final, tous deux ont préféré choisir Evans Haumani. Pour ce dernier, passer dès le premier tour est une surprise d’autant qu’il ne s’attendait pas du tout à bénéficier de ce soutien de dernière minute. Mais voilà, pour John Toromona la candidature d’Evans Haumani est tout simplement inacceptable. Le premier conseil municipal se tiendra le 23 avril prochain, il risque d’être agité.

Éducation

Les 10 finalistes du Concours scientifique des collèges sont connus

Un évènement Organisé le 26 mars dernier par l’association ProScience, et qui a rassemblé près de 500 élèves répartis en 167 équipes. Et c’est l’équipe de Taiohae qui prends la Première place du classement, en réalisant presque un sans faute. Elle est suivie par deux équipes originaires de Hao. Avec respectivement 26 et 19 équipes inscrites, les collèges de La Mennais et Tipaerui sont les grands perdants de cette épreuve, aucune de leur équipe n’est qualifiée. Les 10 équipes sélectionnées s’affronteront en finale le 14 mai prochain au collège de Tipaerui.

Culture

Le conservatoire vient de créer un prix Louise Kimitete

Un prix qui sera décerné aux stagiaires internationaux venus suivre les stages de ori Tahiti. Depuis la création de ces stages, ce sont plus de 200 éleves qui sont ainsi venues apprendre la danse tahitienne. Une danse qui connait un immense succès à l’étranger, particulièrement au Japon qui recense des milliers d’adeptes. 50% des stagiaires proviennent d’ailleurs du Pays du soleil levant.

Article précedent

Le grand oral de Gaston Flosse

Article suivant

Des batteries d'ordinateurs Sony peuvent prendre feu

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Journal de 7:30 le 11/04/14