ACTUS LOCALESJUSTICE

La victime d’Arihano Haiti devant le fonds de garantie

La compagne du touriste allemand, Stefan Ramin, tué en 2011 aux Marquises par Arihano Haiti, a saisi le « fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions » pour obtenir réparation. Après avoir obtenu 50 millions de Fcfp en première instance, elle défend aujourd’hui son dossier en appel.

La cour d’appel de Papeete examine en ce moment même un dossier opposant le fonds de garantie des « victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions » à Heike Dorsch, la compagne du touriste allemand tué à Nuku Hiva en 2011, Stefan Ramin, lors d’un retentissant fait-divers aux Marquises. En effet, après la condamnation de son agresseur et du meurtrier de son compagnon aux assises en 2014, Arihano Haiti, la jeune femme a obtenu 50 millions de Fcfp de dommages et intérêts. Une somme que son agresseur, toujours en prison à Nuutania, n’a évidemment pas pu payer. Heike Dorsch a donc saisi le fonds de garantie qui permet à certaines victimes d’infractions pénales survenues sur le sol français d’obtenir réparation. Répondant aux critères d’indemnisation du fonds de garantie, elle a obtenu 50 millions de Fcfp en première instance. Décision qui a depuis été contestée en appel par le fonds de garantie.

Article précedent

Tatauroscope du vendredi 02 juin 2017

Article suivant

La grève des agents communaux n'aura pas lieu

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La victime d’Arihano Haiti devant le fonds de garantie