ACTUS LOCALESECONOMIE

L’alimentation continue de tirer la hausse des prix

Après l’explosion du mois d’avril, l’indice des prix à la consommation n’a grimpé « que » de 0,3% en mai, d’après l’ISPF. Les produits alimentaires, y compris locaux, continuent pourtant leur flambée : + 1,7% sur un mois et + 8,7% sur un an.

Avec 1,1% d’augmentation sur un mois, avril avait marqué un nouveau sommet dans la hausse des prix observée depuis maintenant plus d’un an. Aussi, les chiffres de l’inflation du mois de mai étaient particulièrement attendus. Ils ont été publiés ce mercredi par l’ISPF. Et les relevés de l’Institut de la statistique semblent de prime abord rassurants : la hausse se poursuit mais, plus d’un mois après la mise en place de la TVA sociale, elle a nettement ralenti. L’indice des prix grimpe de 0,3% entre avril et mai, ce qui l’emmène à 6,2 % de plus qu’un an auparavant.

Et pourtant, l’inflation déjà forte n’est pas derrière nous. D’abord parce que rien, dans le contexte international, qui reste le principal moteur des hausses de prix, n’indique qu’ils pourraient s’adoucir dans les prochains mois. Ensuite parce que certains postes de consommation ont continué à grimper en pente raide, notamment les produits alimentaires et les boissons non alcoolisées, qui avec 1,7% de hausse en un mois porte l’essentiel de l’inflation de mai. Les étiquettes de l’alimentaire, qui pèsent à elles seules pour un quart de l’indice des prix, ont bondi de 6,9% depuis le début de l’année, et de 8,7% depuis juin dernier. La hausse touche tout les types de produits : le prix du pain et des céréales aurait en moyenne augmenté de 1,6% sur un mois, celui de la viande de 1,8% et celui des produits de la mer – denrées essentiellement locales, pourtant – de pas moins de 3,2%. L’indice des alcools (+1,7% sur un mois, et 2% pour la bière) ou des frais de communication (+2,2% pour les services de téléphonie) pointent eux aussi à la hausse, contrairement au prix des voitures (-3,3% sur un mois, -0,2% sur un an) ou du transport aérien (-4% sur un mois, +10% sur 12 mois).

Article précedent

La minute de l entrepreneur 23/06/22

Article suivant

Cérémonie de parrainage des majors de l'UPF : "fierté", "émotion" et "espoir"

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’alimentation continue de tirer la hausse des prix