ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Le CA de la CPS se résigne à la nomination de Raffin

Le conseil d’administration de la CPS a été plus calme que prévu mardi matin, six jours après la nomination officielle du nouveau directeur Yvonnick Raffin. Les administrateurs ont continué à critiquer la procédure de nomination, mais se sont résignés à travailler avec l’ancien DGA d’EDT. De son côté, le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a défendu le volontarisme de son nouveau directeur qui a eu « le courage » de démissionner « d’un poste à responsabilité ».

Le conseil d’administration de la CPS s’est réuni mardi matin, six jours après la nomination officielle d’Yvonnick Raffin et une semaine après un premier contact officieux très froid entre les administrateurs et le successeur de Régis Chang. Mardi matin, le ministre de la Santé, Jacques Raynal, a introduit officiellement le tout nouveau directeur de la Caisse. Une nouvelle fois, les administrateurs ont critiqué la méthode de recrutement. Le vice-président du CA, Ronald Terorotua, s’est dit « déçu », estimant que le conseil d’administration n’avait pas été entendu par le gouvernement d’Edouard Fritch. Les administrateurs avaient, selon Ronald Terorotua, « demandés à surseoir à cette décision (…) et c’est la première fois qu’il y a eu, à l’unanimité, un rejet ».

Le ministre de la Santé, Jacques Raynal, affirme avoir « bien noté le fait que les employeurs et salariés étaient d’avis contraire de cette procédure ». Mais il explique avoir été « tenu par des contingences de temps : Régis Chang souhaitant réintégrer la Socredo à la date butoir du 30 avril ». Pour le ministre, la nomination d’Yvonnick Raffin n’a rien de politique. C’est au contraire « un geste fort » car ce dernier a « démissionné d’un poste à responsabilité ».

Article précedent

« Une grande première pour la défense des cétacés »

Article suivant

La baisse des indemnités des élus de Hitiaa o te ra était-elle légale ?

1 Commentaire

  1. Teina
    2 mai 2017 à 19h03 — Répondre

    Monsieur le ministre, apprenez à mentir? Qui veut vous croire lorsque vous affirmez naïvement que la nomination de Raffin n’est pas politique. Tout est politisé à Tahiti,surtout lorsque des échéances électorales ne sont pas loin.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Le CA de la CPS se résigne à la nomination de Raffin