ACTUS LOCALESEDUCATION

Le RSMA et le Pays signent un accord pour l’encadrement de lycéens « en risque de décrochage scolaire »

Destiné à une quarantaine de jeunes entre 16 et 18 ans, le programme « Volontaires jeunes cadets » sera proposé en août. Il s’inspire des parcours « cadets citoyens » déjà menés à Mayotte et en Guyane. L’objectif du projet est de favoriser l’insertion professionnelle de ces jeunes en risque de décrochage scolaire. 

Ils passeront trente jours minimum au sein de ce dispositif issu du service militaire adapté. Une quarantaine d’adolescents de 16 à 18 ans vont bénéficier du programme « Volontaires Jeunes Cadets » à la rentrée prochaine. Ils arrivent des archipels et poursuivent des études secondaires sur l’île de Tahiti dans les lycées professionnels de Faa’a et de Mahina, les lycées Paul Gauguin et du Diadème, et sont hébergés en internat et en famille d’accueil. Ces jeunes gens ont été repérés car ils montrent des risques de décrochage scolaire.

Christelle Lehartel, ministre de l’Éducation a signé, mardi, la convention de partenariat avec le colonel Christophe Soriano, commandant le régiment du service militaire adapté (RSMA) de Polynésie française, et le vice-recteur, Philippe Lacombe. L’organisme militaire d’insertion socio-professionnel est accessible aux jeunes âgés de 16 à 25 ans ,et a pour but de répondre à des enjeux territoriaux spécifiques par une formation et un accompagnement dédiés à certains publics ciblés.

Ici l’objectif est de « favoriser la persévérance scolaire chez ces jeunes pour une meilleure insertion professionnelle ».

Avec communiqué

Article précedent

Football : l'Angleterre rejoint l'Italie en finale de l'Euro

Article suivant

LA PASSION DU VIN 7/07/2021

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le RSMA et le Pays signent un accord pour l’encadrement de lycéens « en risque de décrochage scolaire »