ACTUS LOCALESFAITS DIVERS

Le Thorco Lineage expertisé avant de repartir en Australie

© Radio 1

Le cargo Thorco Lineage, amarré au port de Papeete depuis mardi soir, va subir de nouvelles analyses des experts diligentés par l’armateur. Ces expertises doivent déterminer si le cargo peut reprendre la mer pour être remorqué comme prévu jusqu’en Australie. Dans le cas contraire, le navire devra subir des réparations en Polynésie.

Au lendemain de l’arrivée du Thorco Lineage dans le Port de Papeete, le haut-commissaire, René Bidal est revenu sur le déroulé de cette opération, du déséchouement réalisé par le Bougainville au remorquage jusqu’à Papeete par le Aito Nui I. Des opérations particulièrement sensibles au vu des dommages subis par le cargo lors de son échouement : « un safran endommagé et une coque enfoncée ». Pour le haut-commissaire, l’important est qu’il n’y a « pas eu de pollution et de troubles graves à l’environnement ».

La mission aura en tout mobilisé plus d’une cinquantaine de personnes du côté des services de l’Etat et de l’armée, sans compter les moyens du Pays. Présent jeudi matin sur le Bougainville, le commandant de l’équipage B du Bougainville, Alexis Gollnisch.

Le câble de remorquage du Aito Nui I, du Pays, a lui aussi cédé « à plusieurs reprises » a indiqué le haut-commissaire. Notamment mardi soir à l’arrivée où « le drame le plus absolue –le cargo échoué dans la passe » a été évité grâce à l’intervention du Aute du Port autonome. L’ensemble des navires qui ont participé aux opérations « vont être expertisés, par le soutien de la flotte de la marine nationale, et par les experts de l’armateur », a expliqué le contre-amiral Denis Bertrand. Charge ensuite à l’armateur de régler la note des dommages et des opérations « puisqu’une convention a été signé ».

Pour le coût « on verra plus tard », a balayé le haut-commissaire. Maintenant que le Thorco Lineage est à quai, l’armateur doit décider de l’avenir de sa cargaison et des conditions de réparation.

Le remorqueur parti des Etats-Unis pour prendre en charge le Thorco Lineage est attendu le 13 juillet prochain. Les membres d’équipage du cargo sont eux toujours à bord.

Article précedent

La CTC met en garde Arue sur ses terrains militaires

Article suivant

Le Pays accorde une licence de téléphonie mobile à Viti

1 Commentaire

  1. […] la mer pour être remorqué comme prévu jusqu’en Australie, rapportent nos confrères de Radio 1 Tahiti. Dans le cas contraire, le navire devra subir des réparations en Polynésie. Pour rappel, le […]

Laisser un commentaire

PARTAGER

Le Thorco Lineage expertisé avant de repartir en Australie