ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Législatives : Jacqui et Rony jouent les trouble-fêtes

Le Tapura Huiraatira réunira bientôt sa deuxième commission d’investiture pour les prochaines élections législatives. Une réunions des élus Tapura de Punaauia, Faa’a et des îles Sous-le-vent est d’ailleurs prévue ce vendredi soir sur le sujet. Jean-Christophe Bouissou, Patrick Howell et Luc Faatau sont les prétendants à départager dans la troisième circonscription. Le ministre du Tourisme est le candidat d’Edouard Fritch et d’une bonne partie de ses élus. Mais deux poids lourds de la côte Ouest sont bien décidés à se saisir de l’occasion pour jouer leurs cartes.

Si les candidatures de Maina Sage et de Nicole Sanquer ont franchi, jeudi dernier, le cap de la commission d’investiture du Tapura pour les élections législatives de 2017, le doute plane toujours sur le candidat de la majorité pour la troisième circonscription regroupant Faa’a, Punaauia et les îles Sous-le-vent. Une nouvelle commission doit se réunir dans les jours à venir (contrairement à ce que nous indiquions initialement, la commission ne se réunira pas vendredi soir, NDLR) avec trois candidats à l’investiture : Le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, celui de la Santé, Patrick Howell, et le cadre de TNAD, Luc Faatau. Et si Jean-Christophe Bouissou a pour l’heure le soutien du président Edouard Fritch et d’une bonne partie de ses élus, Patrick Howell ne souhaite pas retirer sa candidature. Et pour cause, il peut désormais compter sur le soutien actif du tavana de Punaauia, Rony Tumahai.

Christian Vernaudon sort encore du bois

Il faut savoir que Rony Tumahai avait tenté d’imposer la candidature de son conseiller municipal et conseiller du CESE, Christian Vernaudon, avant la première commission d’investiture. Une initiative rejetée par le Tapura, pour qui la candidature de Teva Rohfritsch faisait consensus. Mais avec le retrait de la candidature du ministre de la Relance économique, Rony Tumahai s’est remis en selle et s’est rapproché lundi d’un autre tavana déçu par le choix de la commission d’investiture sur la deuxième circonscription, Jacqui Graffe. Les deux poids lourds de la côte Ouest sont bien décidés à réunir des tavana pour faire entendre leur voix au Tapura. Dès mardi matin, Rony Tumahai et Jacqui Graffe ont contacté Patrick Howell pour lui faire part de leur soutien. Selon nos informations, une réunion est prévue ce vendredi soir entre les élus Tapura de la troisième circonscription. Et Rony Tumahai prévoit d’y présenter sa candidature si celle de Patrick Howell n’est pas retenue. Jacqui Graffe, lui, ne doit pas participer à la commission concernant la troisième circonscription. Mais comme Rony Tumahai, il mise également sur un lobbying auprès des tavana pour peser sur le conseil politique du Tapura. Un conseil qui devra valider in fine les choix de la commission.

771a0d035d818b929de22679e23b22948c090cd5-1
Article précedent

Rafale: la France et l'Inde signent la vente de 36 chasseurs à New Delhi

0489118476bcec4e73c6324a0eb362007c7f7ee0-1
Article suivant

Gabon: journée d'angoisse dans l'attente du verdict de la Cour

2 Commentaires

  1. Iritahua
    23 septembre 2016 à 7h48 — Répondre

    Rien que des pourris, juste pour avoir l’honneur et la gloire. Tous aux dépotoirs.

  2. Pavlova
    23 septembre 2016 à 19h37 — Répondre

    @ IRITAHUA tu as mille fois raison, mais je dirzis plus tous au TROU a PAPEARI !!!

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Législatives : Jacqui et Rony jouent les trouble-fêtes