ACTUS LOCALESECONOMIENON CLASSÉ

Les comptes 2018 du Pays présentés à l’assemblée

Les comptes administratifs du Pays pour l’année 2018. ont été présentés jeudi en Commission de l’économie à l’assemblée, avant leur validation en séance plénière. Ce qu’il faut retenir : des recettes en hausse constante, des dépenses de fonctionnement maîtrisées, et une épargne conséquente.

Les recettes réelles de fonctionnement (hors écritures d’ordre et recettes exceptionnelles) de l’exercice 2018 s’établissent à 128,608 milliards Fcfp. En hausse constante depuis 2014, elles connaissent à nouveau une forte progression en 2018 à hauteur de +3%. L’amélioration du rendement des recettes, et ce malgré les différentes baisses d’impôts consenties, est issue de la dynamique de croissance de l’économie polynésienne initiée depuis 2015.

Outre les dépenses de personnel qui restent stables, les dépenses de fonctionnement totalisent 73 milliards Fcfp, (contre 74,911 en 2017, ndlr) et concernent principalement des dotations en faveur des communes (17,3 milliards Fcfp) et des organismes publics (10,2 milliards Fcfp) et différentes aides à caractère économique (8,7 milliards Fcfp).

Les recettes réelles d’investissement connaissent une forte hausse de + 23%, soit 2,5 milliards Fcfp, qui s’explique essentiellement par les participations de l’État. Ainsi, les partenariats financiers noués avec l’État permettent à la Polynésie de bénéficier de 6,8 milliards Fcfp affectés à des projets locaux.

Les dépenses réelles d’investissement, hors remboursement en capital de la dette, s’élèvent à 25,1 milliards Fcfp. Elles sont en progression de +7 % (+ 1,5 milliard Fcfp) par rapport à l’année précédente et concernent essentiellement des subventions d’équipement versées, notamment à l’OPH dans le cadre de son activité de construction de logements.

Enfin, la situation financière de la Polynésie française reste saine et permet au gouvernement de continuer à soutenir sa politique en matière d’investissements publics. Ainsi, l’épargne nette s’élève à 25,7 milliards Fcfp, bien supérieure au montant d’amortissement du capital des emprunts de 8,6 milliards Fcfp.

Avec communiqué

Article précedent

Tahiti et Ses Îles, destination outre-mer préférée des Français en 2019

Article suivant

A vous la parole, replay - Caroline Bonnard, Challenge Over your body, Emission 2 sur 4 - 14/06/2019

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Les comptes 2018 du Pays présentés à l’assemblée