ACTUS LOCALESTOURISME

Les Hilton et Méridien de Bora Bora remis à neuf

© DR

© DR

Le conseil des ministres a accordé mercredi la défiscalisation locale aux deux sociétés gestionnaires des Méridien et Hilton de Bora Bora pour deux vastes projets de rénovation des deux complexes hôteliers.

Le premier projet porte sur des travaux de rénovation et d’extension de l’hôtel Le Méridien Bora Bora, comprenant la réalisation d’un spa, la réalisation d’un restaurant sur le motu Nord, la construction de nouvelles unités d’hébergement et l’extension des surfaces des unités existantes, la réalisation d’aménagements généraux et l’acquisition de 4 navires destinés au transport des clients de l’hôtel. La rénovation de l’établissement permettra de répondre à la demande de la clientèle étrangère de plus en plus exigeante et au standard haut de gamme de la chaîne hôtelière. Près de 97 emplois équivalents temps plein seront nécessaires pour la réalisation de ces travaux. La création de prestations de service complémentaires permettra de créer 10 emplois directs.

Nouveau projet pour le Hilton Bora Bora Nui

Suite à une modification de son projet d’investissement, la société Bora Bora Nui a sollicité une modification de l’agrément qui lui a été accordé. Son projet porte désormais sur la rénovation complète des unités d’hébergement, de la réception, de la zone piscine, de la zone de restauration, des parties communes et des voiries, la création de restaurants japonais et chinois, d’un club enfants, la transformation du bâtiment « chambres » avec la création de chambres « day use », l’aménagement d’un spa et d’une salle de fitness et l’installation d’un système de vidéo à la demande. L’établissement sera transformé en profondeur pour qu’il respecte les exigences très haut de gamme fixées par le cahier des charges d’une nouvelle enseigne commerciale à terme. Près de 150 emplois équivalents temps plein seront nécessaires pour la réalisation de ces travaux. La rénovation de l’établissement lui permettra de retrouver un positionnement 5 étoiles correspondant aux nouvelles prestations haut de gamme qui seront proposées, d’attirer une clientèle aisée, de répondre aux exigences de la clientèle étrangère, notamment sur les marchés émergents à très fort potentiel où la notoriété est un atout majeur. Elle permettra de maintenir les 177 emplois actuels et de créer 30 emplois.

Retrouvez l’intégralité du conseil des ministres ci-dessous.

Article précedent

Disparition de Gilbert Thong, l’Eddie Barclay du Pacifique

Article suivant

19 millions de subventions pour les centrales syndicales

1 Commentaire

  1. Teriivaea
    21 juillet 2016 à 7h54 — Répondre

    Pour l’hôtel Méridien de Bora Bora, dont le propriétaire est, et c’est pas banal, le concessionnaire de distribution d’énergie électrique EDT ENGIE dont la rentabilité (ROE) a atteint le niveau extravagant de 23,6% en 2015 à la « faveur » des mesures prises par l’actuel gouvernement FRITCH en place à partir de septembre 2014 (et ce sera encore « mieux » pour le monopoleur à compter de 2016 avec l’avenant17!), qui est l’entreprise qui bénéficie du crédit d’impot dans cet investissement, encore EDT?
    Bon, une fois n’est pas coutume, on peut par ailleurs, dire Bravo, pas vraiment au gouvernement mais plutôt au Port Autonome, pour la bonne initiative d’avoir prevu des bornes électriques rechargées par des générateurs photovoltaïques aux parkings des gares maritimes.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Les Hilton et Méridien de Bora Bora remis à neuf