ACTUS LOCALESECONOMIE

L’ex hôtel Prince Hinoi obtient la défiscalisation nationale

L’aide fiscale de l’État a été accordée à la société Pierline, gérée par Cléo Mourareau épouse Vergeaud, pour la réhabilitation de l’ancien hôtel Prince Hinoi à Papeete. L’hôtel portera le nom Maitai Express Tahiti, un établissement hôtelier de moyenne gamme 2 étoiles.  L’État renouvelle ainsi son soutien à l’activité touristique polynésienne. 

Adieu la façade de l’hôtel qui s’était morcelée sur le capot de voitures : l’hôtel Prince Hinoï va être rénové et baptisé Maitai Express Tahiti. Construit au début des années 1980, il était à l’abandon depuis les années 2000. Aujourd’hui cette aide fiscale de l’État va rendre le projet de la société constituée en 2018 un peu plus concret. La réouverture de l’établissement est envisagée pour fin 2022. Il s’agira d’un hôtel 2 étoiles, qui comptera 55 chambres et 8 suites : un établissement de gamme moyenne, pour « offrir une alternative aux hôtels de haut standing et aux pensions de famille » explique le communiqué du Haut-Commissariat. L’enseigne devrait créer 18 emplois supplémentaires.

Le projet d’investissement s’élève à 833 millions de francs. Le Haut-Commissariat souligne dans son communiqué le « soutien national à l’augmentation de l’offre d’hébergement nécessaire au maintien de l’attractivité touristique de la Polynésie française ». La défiscalisation locale (jusqu’à 60% de crédit d’impôt) avait été accordée fin 2018.

En février 2019, des blocs de béton étaient tombés sur la chaussée © Radio 1

Article précedent

La minute de l'entrepreneur 30/08/21

Article suivant

Hawaii : pass sanitaire obligatoire dans les bars, restaurants et lieux publics

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

L’ex hôtel Prince Hinoi obtient la défiscalisation nationale