ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

L’interdiction de mouiller à Tahiamanu fait des vagues

©DR

Une pétition circule à Moorea pour dire « non » à l’interdiction du mouillage à Tahiamanu prévue dans la prochaine mouture du PGEM. La commune calme pourtant le jeu en affirmant que rien « n’est figé » et que l’interdiction devrait concerner uniquement le mouillage permanent.

Depuis 2016, les élus et la société civile travaillent sur la révision du Plan de gestion de l’espace maritime (PGEM) de Moorea. Des réunions ont même été organisées avec les résidents de chaque communes associées de l’île sœur. « On est en finalisation de la révision du PGEM, mais il nous reste à voir cette problématique des mouillages », explique Heimanu Villierme, en charge notamment de la révision du PGEM. Problème, une pétition circule actuellement pour refuser l’une des mesures prévues par le futur PGEM sur le sujet : « l’interdiction du mouillage de Tahiamanu à Moorea aux plaisanciers ». « On ne comprend pas pourquoi les élus veulent interdire ce mouillage », se désole Damien Raymond, plaisancier de l’île soeur, pour qui les raisons de cette interdiction sont « obscures ».

Pour Heimanu Villierme, pourtant, « rien n’est figé ». « On prend note de cette pétition des plaisanciers ». Une réunion a eu lieu la semaine dernière avec les plaisanciers, pour tenter de dégager des solutions, comme l’explique Heimanu Villierme.

D’ici deux semaines, un projet de PGEM finalisé sera proposé à la commission locale de l’espace maritime où siègent des élus, des membres de la société civile, des membres d’associations, des pêcheurs, et les services du Pays. Le nouveau PGEM devra ensuite être validé par le conseil des ministres vers le premier trimestre 2018. Avant cette validation, une enquête publique est prévue pendant deux mois.

Article précedent

Jacoulet, une exposition pour les amateurs de tatouage

Article suivant

Mahina séduite par les entreprises publiques locales

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

L’interdiction de mouiller à Tahiamanu fait des vagues