ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Mahina séduite par les entreprises publiques locales

DSC_1916
DSC_1975
DSC_1915
DSC_1942
[/su_carousel][/su_slider]

Aider les communes à monter des Entreprises publiques locales (EPL) pour apporter une « meilleure réponse à la demande des habitants », c’est l’objectif du sénateur et président national de la fédération des EPL, Jacques Chiron. Une formule qui séduit le tavana de Mahina, Damas Teuira, qui souhaite quitter Fenua Ma.

Sensibiliser les tavana aux Entreprises publiques locales (EPL), c’est l’objectif recherché par le syndicat pour la promotion des communes à travers le séminaire sur trois jours organisé au Manava de Punaauia avec en invité principal le sénateur et président national de la fédération des PL, Jacques Chiron. Au fenua, les Sociétés d’économie mixtes (SEM) ont été les toutes premières EPL. Mais elles sont davantage liées au Pays qu’aux communes. C’est notamment le cas de la Socredo, Air Tahiti Nui, la TEP, TNTV, le Laboratoire de travaux publics ou encore l’Abattage de Tahiti. « Les EPL sont des outils dont a besoin la collectivité pour son développement (…) et pour avoir des partenariats avec le privé », explique Jacques Chiron.

Problème, la gestion des SEM a fait couler beaucoup d’encre ces dernières années. Pour Jacques Chiron, des gardes fous existent pour éviter tous ces dérapages.

A Mahina, malgré « le passif douloureux de la commune avec la SEM Haapape », le tavana Damas Teuira se dit prêt à mettre en place d’autres EPL. « C’est une nouvelle façon de gérer et d’obtenir des fonds et je serai beaucoup plus prudent ». Le maire évoque notamment une inter-communcalité pour les sites de la défense, ou encore, de façon plus surprenante la sortie Fenua Ma. Damas Teuira aimerait laisser Mahina s’occuper elle-même de ses déchets avec la mise en place d’une déchetterie.

Article précedent

L’interdiction de mouiller à Tahiamanu fait des vagues

Article suivant

Les charges contre l’ex-président du tribunal prescrites

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Mahina séduite par les entreprises publiques locales