ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Nucléaire : Le Tavini aussi veut poursuivre l’Etat pour « crimes contre l’humanité »

Après l’Eglise protestante maohi, c’est au tour du Tavini huiraatira de lancer une pétition pour demander à saisir la commission des droits de l’homme à Genève et la cour pénale internationale pour que l’Etat français soit poursuivi pour « crime contre l’humanité » suite aux essais nucléaires menés dans le Pacifique.

Le Tavini dans le sillage de l’Eglise protestante maohi. En août dernier lors de son 132ème synode, l’église évangélique avait décidé de s’attaquer à l’Etat pour « crime contre l’humanité » suite aux essais nucléaires menés à Moruroa et Fangataufa. Le parti indépendantiste a fait circuler une pétition en ce sens jeudi soir à Faa’a, lors de la commémoration de la cession de la Polynésie à la France le 29 juin 1880. Selon le représentant UPLD, Richard Tuheiava, les propos tenus par le Président de la République, Emmanuel Macron, sur le fait que « la colonisation est un crime contre l’humanité » ont « conforté (cette) démarche ». « Plusieurs agissements de l’Etat, dans le cadre des essais nucléaires (…) ont été constitutifs de crimes contre l’humanité conformément aux dispositions du statut de Rome de la cour pénale internationale ». Lequel statut précise que sont constitutifs de crimes contre l’humanité les : « autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale ». Le Tavini prévoit de transmettre cette pétition aux instances onusiennes en octobre prochain.

Le Tavini prévoit également de porter ce dossier devant la Commission des droits de l’homme à Genève et de saisir la Cour pénale internationale de La Haye. Selon Richard Tuheiava, près de 200 personnes ont déjà signé la pétition lors de la commémoration de jeudi soir.

Article précedent

La réforme du secteur de la perle ne s'appliquera pas aux bijoutiers

Article suivant

Les bureaux de la FTF seront fermés du lundi 3 juillet au samedi 5 août 2017

5 Commentaires

  1. Tico
    30 juin 2017 à 12h10 — Répondre

    Allons donc, c’est à se demander si certains ne savent plus quoi inventer pour occuper le devant de l’actualité 🙂 (c’était une boutade) Ben ouais on a vraiment l’impression d’un copier coller. Parce que pour occulter d’autres événements il faudrait quelque chose de plus explosif comme effet d’annonce, par exemple une bombe médiatique radioactive. On aura là l’occasion d’avoir des commentaires à toute les sauces, aussi diverses qu’est la communauté polynésienne, et chacun pourra y aller de ses convictions (attention aux tirs à boulets rouges voir à l’uranium enrichi) et même donner une pré-température des territoriales, enfin…c’est juste un avis (pt’être pas une bonne idée pour le modérateur qui risque d’être débordé par les commentaires radioactifs LOL)

  2. tiho
    1 juillet 2017 à 7h22 — Répondre

    maréta s..e moi l’autre

  3. Viniura
    1 juillet 2017 à 10h01 — Répondre

    Bon d’accord, mais ceux qui en profitent de cet Etat, genre les retraités de la Douane, ils sont complices ou victimes ?

    • Tico
      1 juillet 2017 à 12h26 — Répondre

      ben y’a la mode de la théorie du genre, est ce qu’ils peuvent être les 2 en même temps?

  4. Iritahua
    1 juillet 2017 à 11h28 — Répondre

    Lorsqu’il était président du territoire, qu’est-ce qu’il avait foutu. Oui oscar, c’est le bon moment de se réveiller, les élections arrivent à grand pas. Ton usine hydrogène c’est pour quand.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Nucléaire : Le Tavini aussi veut poursuivre l’Etat pour « crimes contre l’humanité »