ACTUS LOCALESCULTUREEDUCATION

« Partir en livre » ou s’évader par la lecture

Les associations Polynélivre et Tāparau s’associent à l’opération « Partir en livre » initiée par le Centre national du livre en métropole. Pendant trois jours, les livres et ceux qui les aiment vont aller à la rencontre du public, mais aussi de détenus et de malades hospitalisés.

Faire sortir les livres des bibliothèques et les donner à découvrir à un public non initié, tel est le but de l’opération « Partir en livre ».

Donner à lire, mais aussi à réfléchir puisque les lectures publiques donneront lieu à des débats. Ainsi plusieurs auteurs dont Patrick Chastel,  Hong My, Annie Baert, Corinne Raybaud, Jean-Marc Regnault et Taha Manutahi se rendront dans divers lieux où le livre s’illustre par son absence, au lieu d’illuminer  par sa présence le quotidien de certains.

Des lectures et des débats se tiendront jeudi 18 juillet, au centre pénitentiaire de Nuutania,  et au centre Te Tiare jeudi de 14h30 à 17h. Des rencontres avec des auteurs et des ateliers de lecture et d’écriture sont prévues à l’hôpital de Taaone, vendredi de 8h30 à 14 h, et samedi au quartier du Commerce, de 8h30 à 12h.

Le programme complet de l’opération « Partir en livre » :

Programme Partir en Livre by Anonymous SBLbCOMn on Scribd

 

Article précedent

Nicole Belloubet : « Je n’interviens jamais sur des affaires individuelles »

Article suivant

Journal de 7:30, le 17/07/2019

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« Partir en livre » ou s’évader par la lecture