ACTUS LOCALESPOLITIQUE

Premier round entre Flosse et Fritch le 19 novembre

En annonçant mardi soir le soutien officiel du Tapura à Alain Juppé pour la primaire de la droite et du centre, le président Edouard Fritch s’est officiellement lancé dans le duel à distance que lui avait proposé son ancien « père spirituel », Gaston Flosse, en annonçant son soutien à l’ancien Président, Nicolas Sarkozy, il y a trois semaines. La primaire des 19 et 26 novembre aura donc un double enjeu crucial en Polynésie.

En pleine élection américaine, le Tapura Huiraatira d’Edouard Fritch a annoncé mardi soir que le conseil politique du parti avait décidé de soutenir Alain Juppé dans le cadre de la primaire de la droite et du centre qui se déroulera les 19 et 26 novembre en Polynésie. « C’est l’homme d’Etat, l’homme d’écoute, le rassembleur et le sage, seul à s’être rendu en Polynésie dans le cadre de cette primaire, que le parti soutient », écrit le Tapura dans un communiqué. Le parti d’Edouard Fritch qui ajoute avoir « constaté que certains partis souhaitent faire de cette primaire un enjeu de politique locale, pour éventuellement revendiquer une suprématie politique en Polynésie ». En invitant « tous ses membres et sympathisants » à voter pour Alain Juppé lors de la primaire de le droite et du centre, Edouard Fritch relève donc le défi lancé par Gaston Flosse pour cette primaire. La primaire s’annonce donc en Polynésie comme le premier round électoral avant ceux de la présidentielle et des législatives de 2017, pour finir sur le combat des territoriales de 2018. Qui remportera la première manche ? Réponse les 19 et 26 novembre.

© Cédric Valax
Article précedent

Jacqui Graffe, sarkozyste au Tapura

Un poti mara  (illustration) © DR
Article suivant

Deux personnes disparues entre Huahine et Maiao

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Premier round entre Flosse et Fritch le 19 novembre