ACTUS LOCALESECONOMIE

Quatre dossiers approuvés pour la reconversion des anciens sites de l’armée

©Haussariat

Un comité de pilotage s’est tenu ce mercredi sous la houlette des autorités du Pays et de l’État avec les élus des six communes bénéficiaires du Contrat de redynamisation des sites de défense (CRSD). L’objet de cette réunion était de faire le point des cessions et des études qui ont été menées par les communes concernées et de valider le financement des opérations nouvelles prévues dans ce cadre.

Ce premier comité de pilotage de l‘année 2019 a validé la programmation de quatre nouveaux dossiers de financement. Ces financements permettront par exemple à Papeete d’élaborer un plan d’aménagement détaillé, l’étude de programmation d’un équipement de loisirs, ainsi que l’étude d’aménagement d’un petit équipement communal. L’ensemble pour un montant  de 17 millions de Fcfp financés par le Pays, l’État et la commune de Papeete.

D’autre part, un financement de 264 millions de Fcfp va permettre à la commune de Arue de finaliser certaines études préalables au lancement des premiers travaux. Des travaux que le maire, Philip Schyle, le maire de Arue,détaille pour Radio1.

281 millions de Fcfp, dont 44% provenant des communes

Pour l’heure, seul un hectare est concerné par cette première phase, les deux autres feront l’objet d’une programmation ultérieure. Afin de s’occuper des opérations d’aménagement et d’exploitation de cette zone, une société d’aménagement et de gestion, la Sagest, a été créée. Les explications de Philippe Schyle :

Le comité de pilotage a ainsi validé des investissements nouveaux d’un montant total de 281 millions de Fcfp, soutenus par l’État et le Pays à hauteur de près de 157 millions de Fcfp, les communes ayant participé à hauteur de 44,18 %.

Au cours de cette réunion, les partenaires ont également convenu de la nécessité de solliciter du gouvernement central la prolongation du contrat d’au moins une année supplémentaire, comme cela est proposé dans ce dispositif contractuel, afin de mener à leur terme ces projets essentiels au développement des collectivités locales.

 

Article précedent

9 heures d’audience dans « l’affaire du Street Shop »

Article suivant

L’histoire derrière l’incroyable photo de Michel Bourez

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Quatre dossiers approuvés pour la reconversion des anciens sites de l’armée