ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Tahaa infestée par la loque américaine

Le conseil des ministres a pris un arrêté constatant que l’île de Tahaa était infestée par la loque américaine, qui décime les ruchers. La maladie est également présente à Huahine. Le Pays rappelle les règles de biosécurité des transports interinsulaires.

Le Conseil des ministres a pris un arrêté mercredi constatant que l’île de Taha’a était infestée par la loque américaine. En effet, une enquête réalisée sur l’île de Tahaa a permis de déterminer que la loque américaine, une maladie grave du couvain qui entraîne de lourdes pertes de production de miel pour les apiculteurs, est malheureusement présente sur l’île, au même titre que sur Huahine.

A ce titre, le ministre de l’Economie verte a souhaité rappeler les règles de biosécurité à respecter en cas de transports interinsulaires d’articles relatifs au miel. En collaboration avec les apiculteurs des îles concernées et afin de limiter sa propagation, il est demandé aux usagers que tous les articles réglementés, telles que les abeilles, miel, gelée royale, propolis, pollen collecté par les abeilles, cire d’abeille ou matériel apicole, soient soumis à inspection ou traitement.

Article précedent

"Tu veux pas affaire ton rein" ? - Edito 17/10/2018

Article suivant

Un appel d’offre à venir pour le transport des 1 700 élèves de Moorea

1 Commentaire

  1. Toucekomplic
    18 octobre 2018 à 11h08 — Répondre

    Encore un voeu pieux du gouvernement, qui n’aura strictement aucun effet puisqu’il n’existe absolument aucun contrôle des bateaux effectuant le trajet vers ces iles ….

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tahaa infestée par la loque américaine