ACTUS LOCALESPOLITIQUESANTÉ

Tearii Alpha : ni remords, ni regrets, ni réelles explications

©MB/Radio1

 

Le vice-président s’est finalement exprimé sur son statut de non vacciné et sur la réception de son mariage début août. Il met en avant, sans le révéler, un « état biologique » particulier qui conduirait son médecin traitant à lui déconseiller le vaccin pour l’instant, et la présence d’anticorps suite à un covid asymptomatique. Quant à la réception à Papeari, Tearii Alpha affirme qu’il ne pouvait pas en reporter la date. Sur les deux sujets, il demande que ses décisions soient « respectées ».

Changement de décor après la conférence de presse du président Fritch ce matin dans le salon d’honneur de la présidence. Tearii Alpha affrontait enfin les médias, plus de deux mois après son mariage, en bras de chemise dans les jardins de la présidence. Mais ceux qui espéraient un discours clair en sont pour leurs frais.

Le vice-président a commencé par assurer qu’il n’y avait « aucune crise politique » entre le président du Pays et lui. Puis il a affirmé « je ne suis pas un anti-vax », la preuve en serait que sa commune a, comme les autres, incité ses administrés à se faire vacciner, et qu’il a soutenu la vaccination de sa propre fille. C’est ensuite que les bémols sont apparus dans la partition du numéro deux du gouvernement. La vaccination est « la solution du moment », mais « la science évolue tout le temps ». Et pour ce qui le concerne, Tearii Alpha révèle qu’il a des anticorps, sans doute après un covid asymptomatique, mais aussi un « état biologique particulier, que je ne vais pas dévoiler», « un équilibre biologique » qui conduirait son médecin traitant à lui conseiller d’attendre pour se vacciner.

S’en est suivi une tentative de diversion sur la malbouffe – un problème réel mais qui ne sera pas résolu avant de longues années, et encore, si l’affichage politique ne s’effondre pas sous les assauts des lobbies, alors que la lutte contre le covid est une course contre la montre. Le vice-président insiste qu’il est « conforme à la loi », et il aurait fait parvenir au président du Pays des « justificatifs », sans pour autant affirmer qu’il peut se prévaloir d’une des contre-indications au vaccin prévues par la loi. « Si Tearii Alpha se tait depuis deux mois, j’ai mes raisons, mais pas parce que je suis en contradiction avec le gouvernement. » Et il met en avant sa formation scientifique lorsqu’on lui fait remarquer que le ministre de la Santé a émis des doutes sur la qualité et la durée de l’immunité naturelle : « Je ne suis pas médecin comme Jacques Raynal, je suis docteur en chimie, j’ai fait de la biologie cellulaire pendant quelques années ». « Aujourd’hui, ma situation sanitaire, respectez-la », conclut le vice-président.

Quant aux circonstances de son mariage, Tearii Alpha explique que les restrictions avaient été renforcées le weekend précédent, qu’il était « impossible d’annuler » et qu’il n’avait invité que ses « plus proches » – 500 amis intimes, donc.  On n’en saura guère plus, sinon qu’il a été auditionné par les gendarmes, et qu’il est bien pratique de s’abriter derrière une instruction en cours pour ne pas aborder le fond du sujet. Après un saupoudrage de versets bibliques, conclusion, là aussi : « Je veux que vous respectiez mon mariage.»

Une conférence de presse qui laissera l’impression d’un certain mépris, à l’égard des restrictions sanitaires comme à l’égard de la population qui n’a ni la possibilité ni le culot de s’affranchir des règles.

 

 

Article précedent

Le brevet de sécurité routière offert à une vingtaine de jeunes de Papeete

Article suivant

Journal de 7h30, le 14/10/21

7 Commentaires

  1. Moe
    14 octobre 2021 à 6h12 — Répondre

    Monsieur n’hésite pas à insulter l’intelligence de ses interlocuteurs afin de mieux rappeler à la population qu’il est, en pratique, au dessus des lois. Pitoyable

  2. simone Grand
    14 octobre 2021 à 8h27 — Répondre

    En voilà un de plus qui se croit « élu » biologiquement et divinement pour s’affranchir des règles de droit commun. Une telle conception de soi et de sa place dans la société milite pour qu’il ne soit pas réinvesti de pouvoirs politiques. Il devient dangereux.

  3. URA
    14 octobre 2021 à 9h54 — Répondre

    Quel arrogance, respectez sa situation sanitaire et son mariage. Et où en est le respect du peuple, de l’humain, de la personne, du taata maohi. Tupohe tu ta outou mau peu hairiiri. Faites ce que je dis mais pas ce que je fais

  4. simone Grand
    14 octobre 2021 à 10h15 — Répondre

    je complète. Une formation scientifique, sanctionnée par un doctorat de 3è cycle constate que le titulaire a suivi un cursus et réussi les épreuves. Un diplôme est un outil qui non utilisé durant des décennies rouille. S’auto-décréter supérieur à tous les autres humains de la planète relève de l’imposture ou du délire. Cela me fait comprendre aussi pourquoi contre l’avis de la communauté scientifique internationale (Chine exceptée) sur la faisabilité d’une aquaculture rentable dans le lagon de Hao, il s’entête. Brandir sa foi quand la science le contredit c’est pas grave quand ça n’engage que sa personne et ses moyens financiers mais quand ça entraîne tout un pays, c’est grave. Ses collègues devraient s’inquiéter car s’ils laissent faire, ils sont responsables.

  5. Christian Pangaud
    14 octobre 2021 à 10h29 — Répondre

    Interview tout simplement honteuse de la part d’un vice-président, vis à vis de ses responsabilités politiques mais aussi envers la population de ce Pays, c’est une insulte inqualifiable !!!

  6. tam
    14 octobre 2021 à 13h15 — Répondre

    Non mais LOL!!! Quel manque de considération pour la population qui l’a élu.

  7. Hei
    15 octobre 2021 à 8h43 — Répondre

    Apparemment M.r Alpha aura su convaincre le président sur son statut vaccinal, malgré ses explications vaseuses face à la presse.
    Ce qui est dérangeant avec ce M.r c’est le fait qu’il mette en avant son statut de docteur en chimie, avec des connaissances en biologie cellulaire donnant de façon implicite une importance moindre à M.r Raynal, « Médecin » qui émettait des doutes sur la qualité et la durée de l’immunité naturelle.
    Quoiqu’il en soit, ce sont bien les médecins qui sont sur le front et à la peine jusqu’à aujourd’hui pour soigner au mieux les malades atteints de la Covid-19 et non un monsieur chimie et cellules. Un peu d’humilité de votre part M.r Alpha ne serait point de trop.

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tearii Alpha : ni remords, ni regrets, ni réelles explications