ACTUS LOCALESPOLITIQUETERRITORIALES 2018

Tuihani ne choisit pas mais penche pour le vote blanc

© Radio 1

Le leader de Te ora api o Porinetia, Marcel Tuihani, demande à ses électeurs « d’accorder leur confiance à la liste qui défend les valeurs que nous avons défendu ». A titre personnel, l’actuel président de l’assemblée « voterai blanc aujourd’hui » mais préfère attendre de voir l’évolution des débats jusqu’au second tour pour se positionner définitivement.

Mercredi matin, quelques colistiers et le leader de Te ora api o porinetia, Marcel Tuihani, ont tenu une conférence de presse pour expliquer leur positionnement au second tour. La liste Te ora api o Porinetia est arrivée en 4ème position du premier tour avec 4 606 voix. Ce qui place le mouvement en tête des « petits partis », selon lui. Marcel Tuihani explique que pour le second tour « il n’y a pas de consigne de vote, je laisse la liberté de vote aux 4 607 voix qui ont apporté leur confiance à Te ora api ». Pour autant, l’actuel président de l’assemblée appelle ses électeurs à aller voter pour la liste dont les valeurs sont les plus proches de Te ora api o Porinetia.

Personnellement, Marcel Tuihani indique que « aujourd’hui (il) voterait blanc » mais qu’il compte bien observer l’évolution des trois listes en lice pour le second tour. « Le Tahoera est resté fidèle à sa ligne de conduite, le Tavini bien évidemment est revenu sur sa ligne dure, le Tapura a commencé à évoluer donc je reste attentif », explique le leader de Te ora api o Porinetia. Et s’il donne l’impression de pencher pour le parti rouge et blanc, Marcel Tuihani l’assure, il ne ferme la porte à personne.

Marcel Tuihani reconnait avoir été approché par d’autres partis politiques, mais pas par leur leader.

Le positionnement définitif de Te ora api o porinetia sera donc officialisé après la réunion du 3 mai. L’avenir politique lui est déjà choisi : « je continuerai mon action politique, et je ne veux pas croire qu’exister en politique ne peut se faire qu’au sein de l’assemblée (…). Je veux croire que l’on peut également agir en politique en dehors des institutions ». Marcel Tuihani a en ligne de mire les élections communales de 2020 à Papeete : « ce qui est certain c’est que j’aurais plus de temps pour me consacrer aux élections communales ».

Article précedent

Heiura-Les Verts votera blanc

Article suivant

Attention aux faux produits bios

1 Commentaire

  1. simone grand
    26 avril 2018 à 8h30 — Répondre

    logique et cohérent

Laisser un commentaire

PARTAGER

Tuihani ne choisit pas mais penche pour le vote blanc