ACTUS LOCALESEDUCATION

Un lycée agricole à Taravao en août prochain

Annoncée en septembre 2016, la transformation de l’ancien internat de l’Église protestante maohi fermé depuis 2009, en un lycée agricole de l’enseignement protestant, doit voir le jour en août 2018. Les travaux sont terminés. Deux classes de 16 élèves de seconde en baccalauréat professionnel vont ouvrir.

Un nouveau lycée agricole va ouvrir ses portes à la rentrée prochaine à la presqu’île. C’est un projet de l’enseignement protestant. L’Église protestante maohi rénove depuis septembre 2016 les locaux de son ancien internat à Taravao. Les travaux sont presque achevés. Et l’annonce doit être faite cette semaine par le ministre du Développement des ressources primaires, Tearii Alpha. Il y aura donc dès le mois d’août à la presqu’île deux nouvelles classes de seconde en bac pro agricole dans ce lycée tout neuf

L’enseignement protestant prévoit 16 élèves en bac pro « aquaculture », et 16 autres en bac pro « transformation industrielle », soit 32 élèves de seconde dès la rentrée, le 14 août 2018. En cas de succès, les classes pourraient passer de 16 à 24 élèves l’année suivante. En tout cas, la capacité d’accueil de cet établissement pourra monter à terme jusqu’à 180 élèves de seconde, première et terminale. Avec plus d’une centaine de places en internat, pour héberger les élèves des îles.

Ce lycée agricole ouvre dans des locaux qui appartiennent à l’Église protestante maohi. Ce sont les anciens internats de Taravao, construits en 1966, loués au Pays entre1979 et 2009 pour accueillir les élèves des îles, et donc fermés en 2009 suite à une décision de la commission de sécurité de l’urbanisme. Le Pays a ensuite procédé à la rétrocession de ces bâtiments à l’Église protestante maohi. Rétrocession accompagnée d’une grosse subvention  pour financer la rénovation des bâtiments.

Les travaux ont commencé en septembre 2016. Ils ont coûté 400 millions de francs selon l’Église protestante. Et ils sont tout juste sur le point d’être achevés. Il reste notamment à faire une mise aux normes en prévision d’une visite de la commission de sécurité prévue en juillet. D’ici l’ouverture, il y aura aussi à signer le contrat entre l’État, le Pays et l’enseignement protestant, pour faire de ce nouveau cursus, privé sous contrat, un diplôme de baccalauréat reconnu par le ministère de l’éducation nationale. Tout cela doit être annoncé mercredi par Tearii Alpha.

Article précedent

La leptospirose toujours présente sur le fenua

Article suivant

Un an de prison ferme pour des coups de couteau à son oncle

1 Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un lycée agricole à Taravao en août prochain