ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Un salon du livre autour des « langues » du 15 au 18 novembre

© RADIO 1

La 18ème édition du salon du livre est prévue du 15 au 18 novembre prochain à la Maison de la culture. Pour fêter sa majorité, l’événement a choisi un thème un peu spécial : « langues », une façon d’évoquer la lecture mais aussi la parole, la communication et la culture autour d’œuvre d’éditeurs principalement locaux et d’ateliers autour du reo maohi.

La Maison de la culture va accueillir du 15 au 18 novembre prochain la 18ème édition du salon du livre organisée par l’association des éditeurs de Tahiti et des îles. Chaque année, ce rendez-vous culturel permet de mettre en avant les nouveautés littéraires de l’Océanie. Et, une fois n’est pas coutume, pour cette édition la majorité des auteurs présentés sont édités par des maisons d’éditions locales.

« On a eu une contraction de la production cette année », explique Lucile Bambridge, chargée de l’organisation du salon. « D’habitude, on a 35 à 40 nouveautés par an. Cette année, nous en avons eu 25, mais cela permet de recentrer sur les sujets océaniens ». Et cela tombe bien, puisque le thème de l’édition 2018 est « langues » et pour le salon, il s’agit forcément des langues polynésiennes. Un thème que les organisateurs espèrent « fédérateur » autour de sujets tels que le bilinguisme et l’importance de la langue dans la culture.

Pour appuyer ce thème, trois ateliers seront organisées durant le salon. Le premier sur l’écriture poétique avec la poétesse de Nouvelle-Zélande, Selina Tusitala Marsh. Le second sur l’utilisation de l’atlas linguistique de la Polynésie, développé par UPF et présenté par le linguiste Jacques Vernaudon. Et le dernier sur la création littéraire en langues polynésiennes avec la linguiste Mirose Paia.

La participation à ces ateliers requiert de s’inscrire auprès de [email protected] ou au 89 40 77 73. Le salon livrera aussi son lot de conférences, de présentations d’ouvrages, de rencontres avec les auteurs et de projections des films du Fifo.

Rencontres et concours littéraire pour les élèves

Depuis la rentrée, le Centre de lecture/médiathèque de la DGEE a lancé un concours de littérature jeunesse océanienne, le prix « Natireva ». 800 élèves de CM1, CM2 et 6ème vont ainsi découvrir six ouvrages différents et devront voter pour leurs préférés. Le prix sera remis en avril prochain. Mais en attendant, Natireva va devenir plus palpable pour les élèves qui étudient les ouvrages, puisque des rencontres seront organisées avec des auteurs jeunesses invités du salon, comme l’explique le chef de pôle de centre de lecture, Rainui Tirao.

Article précedent

Shell favori de la Hawaiki Nui 2018

Article suivant

EDT retoquée sur le contrôle des provisions

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Un salon du livre autour des « langues » du 15 au 18 novembre