ACTUS LOCALESSOCIAL

Une grève levée, quatre qui se profilent…

La grève est finie à l'Huilerie de Tahiti. © Cédric VALAX

Un accord a été trouvé vendredi soir, entre les salariés grévistes de l’Huilerie de Tahiti et leur directeur. La signature du protocole a mis fin à un mois de grève. Les salariés reprendront le chemin du travail lundi.

De leur côté, les syndicats CSTP/FO, CSIP, et O Oe To Oe Rima ont déposé deux préavis de grève communs vendredi. Le premier concerne l’aéroport de Tahiti, le second la mairie de Mahina. De son côté, la CSIP a déposé seule un autre préavis de grève, auprès de la société d’hydrocarbures SOMSTAT. Les trois préavis prennent effet le jeudi 14 juin, à 00h00.

Parmi les points de revendication communs, il y a les reclassements et les primes. A l’Aéroport de Tahiti, les organisations syndicales soulignent également l’ambiance exécrable, les pressions sur le personnel, et les traitements discriminatoires.

Ces préavis viennent s’ajouter à celui déposé mercredi dernier par la Confédération A Tia I Mua, auprès du Service de l’Assistance et de la Sécurité de la Présidence, dont les agents sont chargés de surveiller les bâtiments du Pays. En cause : le non respect du protocole d’accord signé l’année dernière. Pour l’instant, aucune rencontre ni tentative de négociation n’a été amorcée. Le préavis de grève prendra effet le mardi 12 juin, à 0h, si la situation n’a pas évolué d’ici là.

Article précedent

Shell remporte la 3ème Tahiti Toa va’a.

Article suivant

Le Mika Hiti est arrivé à bon port !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Une grève levée, quatre qui se profilent…