ACTUS LOCALESENVIRONNEMENT

Une journée sans pailles en plastique au fenua

La première journée internationale sans paille aura lieu le 3 février. Le collectif Défi zéro déchet Tahiti et l’association Nana sac plastique profitent de l’occasion pour sensibiliser les restaurateurs et les consommateurs aux ravages causés par ce petit bout de plastique sur notre environnement.

C’est un objet banal du quotidien, que l’on croise souvent sur les terrasses des cafés et aux goûters d’anniversaire des petits, mais si on y prêtait plus attention, on remettrait peut-être en question notre recours à la paille pour boire un jus de fruits ou un cocktail. C’est le but de l’opération lancée par Bas les pailles. À l’occasion de la première journée internationale sans paille, cette association française lance des actions de sensibilisation et les collectifs polynésiens Défi zéro déchet Tahiti et Nana sac plastique lui emboîtent le pas.

Vendredi et samedi, nous sommes invités à « dire non aux pailles en plastique », à commander nos boissons en précisant qu’on n’a pas besoin de paille pour les boire. De leur côté, les restaurants, les hôtels, les bars, les boîtes de nuit et les snacks sont appelés à participer en ne donnant des pailles en plastique que sur demande et, « pourquoi pas, par la suite, en décidant de ne plus en distribuer du tout ».

La paille en plastique ne représente qu’une petite partie des déchets plastique qui atterrissent dans les océans, mais elle est un symbole : pas franchement nécessaire, elle a une durée de vie très limitée et est difficilement recyclable en raison de sa petite taille. Selon l’association Bas les pailles, 8,8 millions de pailles sont jetées chaque jour en France, uniquement dans l’industrie de fast food. Et aux États-Unis, 500 millions de pailles sont consommées par jour – assez pour faire deux fois et demi le tour de la planète.

Des alternatives au plastique existent, on trouve sur Internet des pailles en inox, en bambou ou en carton.

Article précedent

Foot féminin – Championnat U15 : Les filles battent les garçons

Article suivant

96% des français n'ont pas le travail dont ils rêvaient - Edito 30/01/2018

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Une journée sans pailles en plastique au fenua