ACTUS LOCALESECONOMIE

French Blue devient French Bee, l’abeille française

La compagnie low-cost française conserve son papillon bleu en guise de logo, mais elle opte pour l’abeille pour son nouveau nom. Pour éviter un litige avec une compagnie américaine, French Blue se mue en French Bee. Marc Rochet, le président de la compagnie, explique vouloir se lancer « à la conquête de nouveaux territoires de manière rapide et en toute sérénité ». Il annonce, par ailleurs, la commercialisation des vols entre San Francisco et Tahiti à partir du 6 février.

Le ton du communiqué de la compagnie low-cost long courrier ne laisse pas de doute, ce n’est pas de gaieté de cœur que Marc Rochet a décidé de rebaptiser son entreprise French Bee, au lieu de French Blue. Il explique que c’est pour éviter un litige avec une compagnie américaine, qui « revendique un monopole sur le terme ‘blue’ ». Il s’agit vraisemblablement de Jet Blue, même si celle que l’on appellera désormais French Bee ne cite pas son concurrent. Pressé, Marc Rochet n’a pas envie « d’entrer dans de longs échanges juridiques avec la compagnie américaine », il préfère donc renoncer à son nom de départ pour pouvoir partir « à la conquête de nouveaux territoires de manière rapide et en toute sérénité. Toute notre communication et image seront adaptées très vite en conséquence », précise-t-il.

La compagnie en profite pour annoncer l’ouverture des réservations vers San Francisco pour le 6 février prochain et invite ses clients à rester connectés sur le site frenchblue.com… en attendant la sortie du site frenchbee.com ?

Article précedent

96% des français n'ont pas le travail dont ils rêvaient - Edito 30/01/2018

Article suivant

Le Pays condamné à verser 24 millions à Wing Chong

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

French Blue devient French Bee, l’abeille française