ACTUS LOCALESHIGH-TECH

Viti sans nouvelles de sa licence de téléphonie mobile

© Radio 1

Un an après avoir déposé un dossier pour l’obtention d’une licence de téléphonie mobile, la société privée Viti s’inquiète de n’avoir aucune nouvelle du Pays. Inquiétude renforcée à la veille de l’annonce par Vini et Vodafone du lancement de leurs offres 4G. « On a installé un coeur de réseau 4G dès février 2015 (…). Aujourd’hui on a perdu un an », déplore le directeur de Viti, Bernard Foray.

A l’annonce du lancement des offres 4G de l’opérateur public Vini et du privé Vodafone, la société Viti s’inquiète. L’opérateur Internet privé a déposé une demande de licence d’opérateur de téléphonie mobile le 7 mars 2016. Depuis, une seule réunion a eu lieu le 5 décembre 2016 avec le Pays pour aborder des points à compléter dans le dossier. « Depuis, on est dans l’impasse », explique le directeur général de Viti, Bernard Foray.

Viti explique avoir investi un milliard de Fcfp en 2015 dans un coeur de réseau 4G. Bernard Foray se dit prêt à investir un milliard de Fcfp supplémentaire et à embaucher une trentaine de personnes pour lancer la téléphonie mobile chez Viti. « Mais on dirait que tout a été fait pour que Vini commence tranquille sur la 4G », se désole le directeur. Bernard Foray dit simplement « constater » qu’à quelques mois du lancement de la 4G de Vini, l’OPT a enfin fait baisser ses tarifs d’interconnexion de 3 290 à 835 Fcfp/Mb/s. Des tarifs qui faisaient l’objet de recours de Viti depuis plusieurs années devant le tribunal administratif.

Article précedent

Le Garde des Sceaux visitera les prisons de Faa'a, Papeari, Uturoa et Taiohae

Article suivant

Le procureur a sa page Facebook

2 Commentaires

  1. 15 mars 2017 à 5h47 — Répondre

    Cela me rappelle une histoire semblable vieille seulement de quelques années…

  2. Iritahua
    15 mars 2017 à 7h02 — Répondre

    Avoir la licence, y aller à l’encontre des hypers ingénieurs de l’OPT et moins d’adhérents.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Viti sans nouvelles de sa licence de téléphonie mobile