ACTUS LOCALESSOCIAL

Alexandra accompagnée par 87 rameurs du fenua

© Radio 1

Elle en rêvait depuis des mois et elle l’a fait. Alexandra, atteinte de mucoviscidose et transplantée des deux poumons, a rejoint Moorea en double aviron samedi. Pas moins de 87 rameurs l’ont entouré dans sa traversée de plus de 17 km sur un plan d’eau houleux. Ensemble, ils ont ramé pour la bonne cause.

Alexandra a relevé le défi. Elle a rallié Moorea en double aviron avec son ami et ancien kiné, Matthieu, en près de trois heures ! Atteinte de mucoviscidose et transplantée des deux poumons, elle a prouvé que « les rêves ne s’arrêtent pas à une chambre d’hôpital. »

Les participants sont arrivés aux aurores samedi matin à Taapuna. Alexandra les a accueillie sur son double aviron, visiblement impatiente de commencer la traversée. Après une bénédiction, voiliers, va’a, lite boat, avirons et bateaux se sont élancés vers l’île sœur. Les lycras roses portés par les 87 rameurs ont très vite ressemblé à des tâches sur l’océan.

Près de huit mois de préparation ont été nécessaires à cette traversée de près de 17 km. Et les conditions météo n’étaient pas optimales. « C’était hard, il y avait du vent, il y avait de la vague », explique Matthieu. Mais les difficultés n’ont pas entamé la détermination d’Alexandra. C’est dans la douleur que la jeune femme de 21 ans a courbé le dos et ramé. « C’est une championne », a reconnu ému son ancien kiné, « on a des limites qu’on se met dans la tête et cette petite là n’en a pas. »

Ramer pour la bonne cause

Les parents de la jeune-fille ont suivi son exploit de près. Les V6 ont entouré le double aviron pendant toute la traversée, ne manquant pas d’encourager Alexandra. La surface houleuse de l’océan a été dérangée par l’intrusion des petites embarcations. Et c’est avec beaucoup d’émotion qu’elles ont glissé sur l’eau turquoise de Temae. « C’était un défi immense, on a traversé un océan ! », s’est réjouie Alexandra.

Sa fierté lui a même fait oublier la douleur : « le cerveau est bien fait, on oublie les mauvais moments et on garde les bons. » Alexandra et les 87 autres rameurs ont été motivé par une bonne cause. Le don de soi, pour le don d’organes et contre la mucoviscidose.

Article précedent

Pirae interdit le « bruit »

Article suivant

Elodie Draperi, la startup dans la peau

1 Commentaire

  1. Temae
    7 août 2017 à 7h03 — Répondre

    Un grand Bravo, pour une grande championne au grand coeur !

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

Alexandra accompagnée par 87 rameurs du fenua