ACTUS LOCALESECONOMIEEMPLOI

Boulangers et pêcheurs autorisés à se déplacer

La vice-présidence a clarifié le statut de deux professions importantes pour les Polynésiens, les boulangers et les pêcheurs, en période de confinement. Ils peuvent circuler et travailler, y compris durant les heures de couvre-feu.

« Les pêcheurs sont autorisés à pêcher durant la période de confinement afin d’alimenter les réseaux de distribution et de vente de poissons du fenua. Ils sont aussi habilités à rejoindre leurs bateaux de pêche pendant les heures du couvre-feu, » précise un communiqué du gouvernement.

Ainsi, « il est demandé aux communes et aux coopératives de pêcheurs d’autoriser l’accès aux installations du secteur de la pêche relevant de leur responsabilité et d’assurer la distribution de carburant et de glace notamment ».

Quant aux boulangers et leurs personnels, ils sont « habilités à rejoindre leurs lieux de travail et à procéder à la livraison de pain dans les commerces, y compris pendant les heures du couvre-feu. »

Tous doivent toutefois se munir des attestations personnelles et professionnelles. Il est recommandé de limiter les déplacements au strict nécessaire, de limiter également le nombre de personnes dans les véhicules de transport, et de respecter les consignes sanitaires sur les lieux de production et lors des opérations de livraison.

 

Article précedent

Le Pays précise les modalités de l'aide de 100 000 francs pour les travailleurs privés d’activité

Article suivant

Matériel médical : le point de Jacques Raynal sur les vols vers Shanghai et la continuité territoriale

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Boulangers et pêcheurs autorisés à se déplacer