ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

« C comme diamant », un meet up pour les femmes

L’événement « C comme diamant » organisé par des femmes pour des femmes se tiendra le 23 juillet prochain au Petit théâtre. Stéphanie Failloux, l’organisatrice de cette table ronde, reviendra sur son parcours mouvementé et remettra le prix « C comme diamant » au meilleur projet entrepreneurial ou associatif fondé par une ou plusieurs femmes de Polynésie.

Stéphanie Failloux donnera une conférence sous forme de table ronde, exclusivement réservée aux femmes, le 23 juillet prochain au Petit théâtre. L’ancienne banquière d’affaire de 45 ans y présentera son événement « C comme diamant ». Les femmes, jeunes ou moins jeunes, « qui se cherchent, n’osent pas, et bénéficieraient d’entendre les histoires de femmes inspirantes, pour se lancer ou se réinventer », sont toutes les bienvenues. Quatre grands angles seront abordés au cours de cette conférence, le courage, la créativité, la communication et le corps. Stéphanie Failloux souhaite faire de cette rencontre un moment de communion, de partage.

Au cours de sa vie, l’organisatrice de la conférence a beaucoup voyagé. Après l’obtention d’un baccalauréat scientifique avec mention très bien, elle a quitté sa Polynésie natale pour étudier au Canada avant poursuivre ses études à Harvard aux Etats-Unis, puis à Cambridge en Angleterre avant terminer son parcours scolaire à l’école Science-Po Paris. Ce parcours hors normes a forgé sa curiosité et sa soif d’apprendre mais aussi celle de partager son histoire. Une histoire en riche en rebondissement. Alors jeune adolescente, elle est victime d’un accident de moto. Après trois semaines de coma elle se réveille avec très peu de séquelles physiques. Un miracle. En 2009, elle perd son père et se sépare de son mari en 2011 avec qui, elle l’avoue, elle avait une vie en or mais vivait dans une « prison dorée » dans laquelle elle ne sentait finalement pas heureuse. Ces aléas de la vie l’ont contrainte à « apprendre, désapprendre et souvent réapprendre ». Une force pour cette femme qui après avoir quitté son métier de banquière a lancé sa société de conseil de gestion de patrimoine « Oranui finance ». Elle s’essaie aussi au cinéma, non pas en tant qu’actrice mais en tant que réalisatrice de documentaire économique. Enfin elle se rapproche du secteur de l’art et de la promotion d’artiste.

Pour aborder ces 4 thèmes, elle sera accompagnée de 6 autres femmes expérimentées qui elles aussi ont connu des changements importants au cours de leurs vies. La communicante Dominique Morvan, le professeur de yoga et réflexologue Hinano Jonc-Lausin, la juriste écrivaine et poète Karine Shan, la scénariste et comédienne Sydelia Guirao, l’organisatrice d’événements touristiques, Thérèse Rattinassamy-Huber, et enfin, la designer avant-gardiste en bijoux et perle de Tahiti, Turia Spector Vinh-Tung présenteront leurs parcours et dialogueront avec les femmes qui souhaiteront prendre part à cet événement.

Rétablir l’équilibre entre femmes et hommes

Son riche parcours l’amène aujourd’hui à partager sa vie, ses réussites, ses craintes et les rebondissements qu’elle a pu rencontrer. Dans ce meet up convivial, la question des relations femmes – hommes sera traitée car, selon elle, il n’est « pas possible de changer le monde si l’équilibre entre les hommes et les femmes n’est pas rétabli ».

Pratique :

Lors de cette soirée, l’organisatrice de l’événement remettra le prix « C comme diamant » au meilleur projet entrepreneurial ou associatif porté par une ou plusieurs femmes. Les projets doivent être envoyés avant le 12 juillet prochain à l’adresse suivante : sté[email protected]

Un cocktail pour faire plus ample connaissance est prévu à l’issu de cette conférence, pour laquelle il vous faudra débourser 2 500 Fcfp et 1 500 Fcfp pour les moins de 25 ans et les femmes en recherche d‘emploi.

Article précedent

Football – As Jeunes Tahitiens : Retour en Ligue 1 pour la ” vieille dame “

Article suivant

Une nouveauté pour la 5ème édition du farereira’a

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

« C comme diamant », un meet up pour les femmes