ACTUS LOCALESEDUCATION

Comment former aux métiers qui recruteront demain ?

© Présidence

L’emploi reste le parent pauvre de la croissance économique retrouvée, notamment parce qu’il y a un « problème de compétences » pour trouver des candidats suffisamment qualifiés en Polynésie française, faisait remarquer Olivier Kressmann, le patron du Medef de Polynésie il y a quelques jours sur Radio 1. Un point sur lequel les spécialistes de la formation se sont penchés, jeudi matin, dans le cadre du Congrès de la formation professionnelle et de l’emploi.

« Dans tous les pays du monde, la clé pour créer de l’emploi, c’est d’avoir des gens qui ont la compétence pour le faire », indiquait Olivier Kressmann, le président du Medef, au micro de Radio 1, le 27 octobre dernier. Selon lui, il y a un « problème de compétences » pour trouver des candidats suffisamment qualifiés en Polynésie française, et les choix de promotion des formations dans les filières qui recrutent n’ont « pas encore porté leurs fruits ».

Un problème à résoudre dès à présent, mais comme le fait remarquer la ministre du Travail et de la Formation professionnelle, Téa Frogier, il faut aussi « anticiper pour réduire cette inadéquation qui pourrait exister entre les besoins réels et le vivier de professionnels » qui arrivent sur le marché du travail.

Le tourisme, le numérique et l’économie bleue sont des secteurs porteurs, pour lesquels il va falloir repenser les formations. Cela veut dire, par exemple, revoir les modalités de l’obtention du brevet de capitaine de bateau illimité, explique Johanna Cros-Frogier, conseillère technique en charge de la formation professionnelle auprès de la ministre.

La question qui se pose toujours, c’est à partir de quand on estime qu’il faut ouvrir une formation en Polynésie française ? C’est une question de moyens, souligne Téa Frogier.

« Inscrire la Polynésie française dans une démarche d’anticipation des besoins en emplois et en compétences » est l’un des thèmes retenus pour le Congrès de la formation professionnelle et de l’emploi, qui se tient ces jeudi et vendredi à la DGEE.

Article précedent

Tiare FM première radio, Radio 1 première matinale

Article suivant

Football – Coupe de France: Moana PITO, le coeur jaune et vert

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Comment former aux métiers qui recruteront demain ?