ACTUS LOCALESEDUCATIONSOCIÉTÉ

Des élèves de BTS lancent la première « carte avantages » spéciale 18-25 ans


Privés de stages à l’étranger pour cause de Covid, les élèves du BTS Commerce international du lycée La Mennais ont consacré leur temps – et leurs compétences – au lancement de la carte Eurohiti Pass. Elle permet d’obtenir des avantages et réductions dans une vingtaine de boutiques et d’établissements. D’autres partenaires sont déjà sur les rangs.

Pas question de rester les bras croisés pour la seconde promotion du BTS Commerce international de La Mennais. Des étudiants qui devaient s’envoler pour la Nouvelle-Zélande ou l’Europe pour un stage professionnel cette année. La pandémie en a décidé autrement. Élèves et enseignants ont donc réfléchi à un projet de « mise en situation professionnelle » qui pourrait servir de façon pérenne au fenua. C’est de là qu’est née l’association Eurohiti, créée en fin d’année dernière, et qui s’est fixé comme objectif de mieux informer les jeunes Polynésiens sur les possibilités d’études, de stage ou même d’entreprenariat en Europe, ainsi que sur les aides de l’UE accessibles au fenua.

10 à 30% de remise

Mais pour informer, il faut des adhérents et de la visibilité. C’est la raison pour laquelle le collectif a lancé cette semaine une carte avantages réservée au 18 – 25 ans. Cet » Eurohiti Pass », facturé 1 000 francs et conditionné à une adhésion à l’association, donne droit à des avantages et des remises dans des magasins ou établissements partenaires. Prêt-à-porter, esthétique, pensions, auto-école, bar ou restaurant… Plus d’une vingtaine de commerces se sont déjà prêtés au jeu en proposant des réductions de 10 à 30% sur leurs produits ou services. « Et on est encore en train de négocier avec de futurs partenaires », explique Hereiti Picard. Pour la présidente de l’association, monter ce projet a permis à tout le groupe d’apprendre beaucoup en termes de commerce et de marketing. Mais l’initiative a aussi pour but « d’augmenter le pouvoir d’achat des jeunes pour qu’ils gagnent en indépendance », ainsi que de récolter des fonds pour accompagner les futurs stagiaires du BTS.

Projet transversal

Du côté des enseignants, le projet, qui a poussé les étudiants à se répartir les tâches, à se fixer des objectifs chiffrés, et à « fonctionner comme une entreprise », fait carton plein. Pour mener à bien la mission d’information de l’association, il a fallu travailler sur la communication et le management interculturel, un des enseignements importants du BTS Commerce international. Le professeur d’informatique commerciale a quant à lui aidé à constituer une base de données. Et le Eurohiti Pass a permis de s’essayer à la prospection de marché et au suivi de clientèle. Les étudiants sont allés sur le terrain à la rencontre de partenaires potentiels, armés de guides d’entretien, de tableaux d’argumentation ou de conventions de partenariat préparés en groupe. « Ils ont aussi travaillé sur l’approche RGPD, c’est à dire la protection des données, complète Amandine Chochois, professeure d’éco-gestion spécialisée en marketing, qui a encadré le travail. Ils ont vraiment eu une approche transversale. Et ça rejoint la démarche de ‘lean management’ qui consiste à tester le marché et expérimenter pour pouvoir apprendre et ajuster. C’est ce qu’on fait avec eux à travers de ce projet ».

Les informations et le formulaire d’adhésion à Eurohiti sont disponibles sur le site du Collège-Lycée La Mennais.

Article précedent

« Ma thèse en 180 secondes » : deux étudiantes de l'UPF en route pour la finale nationale

Article suivant

Vaccination : les chiffres grimpent mais la campagne grince

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Des élèves de BTS lancent la première « carte avantages » spéciale 18-25 ans