ACTUS LOCALESECONOMIE

Économie : le tourisme et l’État pèsent dans la balance

Les touristes réinvestissent l’hôtellerie internationale.

L’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM) en Polynésie française a publié mardi son rapport de la balance des paiements du Pays pour l’année 2013. Un rapport qui retrace l’état des flux économiques et financiers entre la Polynésie française et le reste du monde, y compris la France.

L’intérêt de dresser un tel bilan, est de pouvoir situer la Polynésie dans l’économie mondiale en termes d’import-export, de services, d’investissements et de financements. Mais ce rapport permet aussi de déterminer les forces et les faiblesses de l’économie polynésienne et ainsi mieux orienter la politique économique du Pays.

On y apprend qu’en 2013, le solde des transactions est resté excédentaire, il a même augmenté, passant de 13 à 15 milliards de Fcfp, essentiellement grâce au rebond du tourisme et au maintien des financements de l’Etat. Pourtant selon le directeur de l’IEOM en Polynésie, Pierre-Yves Le Bihan, l’année 2013 reste une année morose.

 

Ce rapport confirme donc la place prépondérante du tourisme dans l’économie du Pays, puisqu’il permet d’engranger un montant important de richesse venues de l’extérieure. On constate en revanche qu’en dehors de la perle, peu de produits de la Polynésie génèrent des richesses et la production de biens mériterait d’être davantage développée.

Article précedent

Les cambrioleurs "chopés" lors d'un contrôle routier

Article suivant

CPS : Le recours de la CSIP rejeté

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Économie : le tourisme et l’État pèsent dans la balance