ACTUS LOCALESSOCIÉTÉ

Face à la précarité des étudiants, une épicerie solidaire

© Radio 1

E’Ora, l’association formée par quatre associations de jeunes et d’étudiants a présenté jeudi matin la raison de sa création : la mise en place d’une épicerie solidaire. Avec quelque 500 étudiants en situation de précarité sur les 4 500 que compte Tahiti, cette structure est très attendue.

On dit souvent que les années post-bac sont souvent les meilleures de notre vie. Et pourtant, pour certains étudiants la situation financière et donc les fins de mois peuvent s’avérer problématiques. C’est notamment le cas pour les étudiants boursiers, 500 environ selon les associations, qui avec 40 000 Fcfp de bourse territoriale par mois peinent parfois à joindre les deux bouts entre leurs loyers, leurs frais de scolarité et puis Internet et le téléphone. C’est en tout cas un constat que les associations qui sont au cœur des centres d’hébergement des étudiants de Tahiti (CHE) ont pu faire depuis quelques années, comme l’explique le président du syndicat Avenir Étudiant, et vice-président de E’Ora, Keanu Faatau.

Le confinement a confirmé ce besoin, quand de nombreux étudiants des îles, coincés sur Tahiti, ont pu bénéficier de plats mais aussi d’une navette pour aller faire leurs courses.

La mise en place d’une épicerie solidaire, sur le modèle de ce qui se fait dans les universités métropolitaines, est donc tombée sous le sens. Elle doit voir le jour d’ici le mois de septembre, soit quelque temps après la rentrée, au sein même de chaque CHE, c’est-à-dire à Outumaoro et Paraita.

Cette épicerie sera ouverte à tous les étudiants de l’UPF mais aussi aux BTS et à ceux de l’ISEPP. Ils pourront retrouver des paniers avec des denrées alimentaires sèches, type boites de conserves, pâtes ou encore riz, au prix de 100 à 500 Fcfp maximum. L’argent récolté servira évidemment à financer l’achat d’autres produits pour alimenter l’épicerie. En effet, l’association ne compte pas demander d’aide au Pays, préférant s’appuyer sur la générosité des particuliers et des entreprises.

Les dépôts de denrées alimentaires se font du lundi au vendredi de 9 heures à 15 heures, dans les locaux du Mouvement eucharistique des jeunes à la Mission, en face du Stade Excelsior. L’association est joignable au 89 544 330 et à [email protected]

Article précedent

Le confinement a provoqué une baisse d'activité de 34%, selon l'ISPF

Article suivant

Une bande dessinée pour raconter les aventures de Tupaia

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Face à la précarité des étudiants, une épicerie solidaire