ACTUS LOCALESPOLITIQUETERRITORIALES 2018

Geffry Salmon : « il n’y a pas d’alliance qui est envisagée »

© Nicolas Perez

Le Tahoeraa ne baisse pas les bras pour le second tour. Même si la tête de liste, Geffry Salmon, affirme que « le résultat est un peu décevant ». Concernant un rapprochement avec le Tavini, le message est clair « il n’y a pas d’alliance qui est envisagée ».

Le Tahoeraa arrive en seconde position avec 29,08% des suffrages, devant le Tavini qui affiche 20,96% et derrière le Tapura qui a obtenu 42,62% des suffrages. Dès lundi, le conseil politique du parti orange va se réunir et se pencher notamment sur les abstentionnistes. Geffry Salmon, tête de liste du Tahoeraa huiraatira, veut savoir si ces abstentionnistes sont des jeunes ou des personnes âgées et le motif de leur abstention. Il estime aussi que « le terrain a été notre constance générale » au premier tour et pense que les deux semaines entre les deux tours vont servir à faire encore plus de proximité. « Au lieu de réunions larges, il faut peut-être un contact qui soit plus précis en fonction d’un quartier ou d’une catégorie de personnes ». La tête de liste du parti orange ne cache pas sa déception : « le résultat est un peu décevant ». Mais il préfère rester optimiste pour le deuxième tour.

La tête de liste du Tahoeraa affirme qu’un contact avec les trois listes aujourd’hui hors course pourrait avoir lieu pour le second tour. Mais concernant une approche avec le parti bleu ciel, le message est clair : « il n’y a pas d’alliance qui est envisagée ».

Article précedent

Oscar Temaru : « J’espère que la participation sera plus importante au second tour »

Article suivant

Edouard Fritch : « On a encore beaucoup de réserves »

5 Commentaires

  1. MATA
    23 avril 2018 à 5h22 — Répondre

    Un peu décevant?…lol. Faudrait penser à changer la tête du parti peut-être? Sait-on jamais?

  2. Chaval
    23 avril 2018 à 6h51 — Répondre

    « Concernant un rapprochement avec le Tavini, le message est clair « il n’y a pas d’alliance qui est envisagée ». Prudence dans ce genre de déclaration, on ne doit pas oublier qu’il y a bien eu entente entre le Tavini et le Tahoeraa il y a une dizaine d’années pour l’accès au pouvoir, alors méfions nous. Ne donnons pas au parti bleu-ciel des espoirs que ne justifient en rien des résultats significatifs sur l’audience que peut avoir le Tavini en Polynésie.

  3. GTI
    23 avril 2018 à 14h11 — Répondre

    « pas d’alliance envisagée »… ça manque un peu de fermeté. Il y a 11 ans, on nous avait dit « Une alliance n’est pas à l’ordre du jour ». Et on s’était aperçu que l’ordre du jour d’un jour, n’était pas celui du suivant… Méfiance vis à vis du vieux « lion », capable d’être vipère. Il trouvera bien un coup tordu à essayer.

  4. Saumon des Dieux
    23 avril 2018 à 14h26 — Répondre

    Flosse n’a pas encore compris qu’il est inéligible et persiste dans ses débats en tête de liste.
    Salmon en retrait, le résultat est sans conteste…

  5. Tico
    23 avril 2018 à 14h58 — Répondre

    Ben, pour tous y’a des voix à aller chercher ou même à « reconquérir », mais vu le taux d’abstention en constante progression, c’est pas gagné…

Laisser un commentaire

PARTAGER

Geffry Salmon : « il n’y a pas d’alliance qui est envisagée »