ACTUS LOCALESHAWAIKI NUISPORTS

Hawaiki Nui : la deuxième étape pour la Team OPT

La Team OPT remporte la deuxième étape de la Hawaiki Nui entre Raiatea et Tahaa en 1 heure 58 minutes et 42 secondes. Le podium est complété de près par Tamarii CPS et Air Tahiti qui terminent respectivement à 1 minute 4 secondes et 1 minute 30 secondes. Sans pitié hier, Shell termine à la 6ème place.

Le départ a été donné encore une fois à l’heure, à 10h11 quai des paquebots à Raiatea. La météo est toujours maussade dans les Îles Sous-le-Vent, une aubaine pour les rameurs, une plaie pour le spectacle télévisuel. Shell a renouvelé une grande partie de son équipage et ne prend pas un bon départ. C’est Atairapu de Bora-Bora qui mène la glisse au bout de 20 minutes de course, suivi de près par la team OPT. Les choses reviennent à la normale quand OPT accélère et passe devant, suivis de près par Shell et Ataiarapu après une heure de course. L’équipage de Shell prend confiance au fur et à mesure de la course et rattrape OPT après une heure et quart d’efforts. Derrière, Air Tahiti dépasse Atairapu et se hisse sur le podium avant les quarante dernières minutes de l’étape. Plus solide, la Team OPT finit par prendre ses distances sur la concurrence pour s’imposer en 1h 58 minutes et 42 secondes sur la plage de Patio à Tahaa. Tamarii CPS prend la deuxième place avec 1 minute et 4 secondes de retard. Le podium est complété de près par Air Tahiti qui termine à 26 secondes de la deuxième place. Large vainqueur hier, Shell qui n’a plus remporté cette étape depuis 2015 termine à une décevante 6ème place. Déçu à l’arrivée, le capitaine David Tepava a annoncé qu’il y aurait « du show » demain au micro de TNTV. Au classement général, Shell possède 4 minutes et 38 secondes d’avance sur la Team OPT. Un matelas confortable avant les 58 derniers kilomètres ce vendredi entre Tahaa et Bora-Bora.

Une course disputée chez les cadets et les dames, suspense à son paroxysme chez les vétérans

Dans les autres catégories, un beau combat a eu lieu entre Teva et OPT chez les dames mais c’est finalement Teva, sans sa star Hinatea Benardino, qui s’impose 2h13 minutes et 13 secondes. Les rameuses de Teva remportent ainsi leur quatrième Hawaiki Nui.

Chez les cadets c’est un remake de l’année dernière qu’ont livré la team OPT et l’équipage de Bora-Bora Tamarii Faanui. L’épilogue fut identique à celui de 2018, OPT n’a pas lâché et remporte la course en 1h48m29s. Toa Marama de Raiatea complète le podium.

Enfin le suspense est à son comble chez les vétérans. Hinaraurea remporte la deuxième étape devant Fare Ara et Tohivea. Au classement général, Tohivea possède seulement vingt secondes d’avance sur Fare Ara. Pour les amateurs de sensations fortes, c’est chez les vétérans que la dernière étape devrait être la plus indécise ce vendredi.

 

Article précedent

Le manque de stratégie et la dispersion des moyens de l’ILM pointés du doigt par la CTC

Article suivant

Le vaccin contre la grippe gratuit pour les personnes « à risque »

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Hawaiki Nui : la deuxième étape pour la Team OPT