JournauxPodcasts

Journal de 12:00 le 10/04/13

Élections : le casse-tête logistique polynésien © Cédric VALAX

TERRITORIALES :

Élections, des spécificités bien polynésiennes…

Nous vous en parlions hier, 180 personnes travaillent actuellement à la mise sous plis de la propagande électorale. Ces courriers sont destinés à l’ensemble des 191 682 électeurs de Polynésie française. Il s’agit d’un vrai casse-tête logistique pour la DRCL qui chapeaute ces opérations en collaboration avec l’OPT et l’armée : une spécificité bien locale, tant la surface de notre territoire est étendue avec, difficultés supplémentaires, des îles totalement isolées.

FAIT DIVERS :

Accident mortel, hier, à Papara

Cela s’est passé à 18h16, au PK 36,5. Un jeune homme de 23 ans, qui circulait en scooter, est décédé après avoir été percuté par une voiture. D’après les premiers éléments, il semblerait que le conducteur du véhicule circulait dans le sens Papeete – Papara, lorsqu’il a tourné sur sa gauche et a percuté le deux roues qui arrivait en sens inverse. Le conducteur du véhicule est actuellement auditionné dans les locaux de la brigade de Papara. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Un autre accident s’est produit hier à 17h20 à Paopao, à Moorea. La conductrice d’un scooter, une touriste américaine de 56 ans, a perdu toute seule le contrôle de son engin et est tombée. Inconsciente à l’arrivée des pompiers et souffrant de plusieurs blessures importantes, elle a été évacuée le à 21h30 vers le CHPF du Taaone.
Une enquête, diligentée par la Bta de Moorea, permettra de déterminer les circonstances exactes de l’accident.

POLITIQUE :

L’ACCD’OM a tenu son conseil d’administration

C’était mercredi à la Délégation de la Polynésie française, à Paris. Il a été question du budget et des perspectives de l’Association des communes et collectivités d’Outre-mer pour 2013, ainsi que l’organisation du prochain congrès. Rappelons que c’est Debora Kimitete, première adjointe au maire de Nuku Hiva, qui préside l’ACCD’OM depuis le mois de janvier dernier. Elle a souligné à l’issue de la réunion que « Sur les problématiques de l’eau et des déchets, les communes de Polynésie française ont du retard par rapport à celles des départements d’Outre-mer, mais elles n’ont pas accès aux fonds européens ». L’une des priorités de l’ACCD’OM sera donc de les rendre éligibles à ces dispositifs. Debora Kimitete veut également augmenter la visibilité de l’ACCD’OM. Pour elle, plus les communes adhéreront à l’Association, plus elles seront écoutées par les institutions nationales et européennes. L’ACCD’OM regroupe aujourd’hui 90 communes sur les 214 que compte l’Outre-mer. Son objectif est de constituer un cadre permanent de réflexion, de proposition et d’action sur les questions de développement économique, social, culturel et de protection de l’environnement spécifique aux communes, groupements de communes et toutes collectivités d’Outre-mer. A noter que le prochain congrès de l’ACCD’OM, qui devait se tenir en Polynésie française, aura finalement lieu au mois de novembre prochain à Paris, pour des raisons budgétaires.

CULTURE :

La Polynésie au Festival Rochefort Pacifique

Ce festival est organisé du 8 au 12 mai prochain. Les organisateurs viennent d’en présenter le programme à la presse au Palais du Luxembourg à Paris. Comme son nom l’indique, ce festival est consacré aux réalisations océaniennes. Avec 23 films, dont 5 fictions et 18 documentaires, le Festival Rochefort Pacifique est une véritable fenêtre sur l’Océanie. C’est en tout cas l’objectif de cet évènement qui apporte un espace de découverte, de partage et de réflexion, loin des clichés exotiques. La Polynésie française sera représentée par un film d’animation intitulé « Makaiaanui », les films “E Arioi Vahiné” et “Makatea, l’Oubli”, sans oublier  les productions lauréates du dernier Vini Film Festival.

SPORT :

La Super Taapuna Master, c’est début mai

Le Taapuna Surf Club, qui a fêté ses 40 ans l’année dernière, organise cette année encore la Taapuna Master, du 4 au 26 mai prochains. Cette compétition, dont c’est la 19ème édition cette année, est devenue un événement incontournable du calendrier de surf polynésien. La Super Taapuna Master comprend 3 temps forts : la Taps Junior, les 4 et 5 mai, la Taapuna SUP Racing, le 4 mai et la Taapuna Master, pour laquelle 3 semaines de période d’attente sont prévues. La compétition aura donc lieu soit du 9 au 12 mai, du 16 au 19 mai ou du 23 au 26 mai. Avant la compétition, un hommage sera rendu à Heimata Guy Temauri, l’éducateur de va’a, décédé au mois de mai dernier. Une cérémonie sera organisée en mer.

La Tahiti Pro Junior débute aujourd’hui

Toujours en surf, après la Rangiroa Pro Junior, qui s’est terminée lundi, la deuxième étape du Maohi Pro Junior Surf Tour 2013 – la Tahiti Pro Junior – a débuté ce matin au spot de la Taharu’u à Papara. La Vahine Pro Junior se déroulera en parallèle de cette 2ème étape.

Le dernier match des Tiki Toa contre les Pays-Bas, c’est ce soir

Dans le cadre de leur préparation pour la Coupe du monde de beach-soccer, qui se déroulera au mois de septembre prochain à Tahiti, les Tiki Toa rencontrent depuis plusieurs jours l’équipe des Pays-Bas. Après deux victoires face aux Hollandais samedi et lundi, respectivement 5 à 4 et 8 à 6, la sélection tahitienne va tenter de concrétiser sa supériorité face à ses invités au cours d’un troisième et dernier match. Ca se passe cet après-midi, à 16h30, dans les jardins de Paofai.

Article précedent

La Vendée se met aux couleurs polynésiennes

Article suivant

La Taapuna Master, c'est début mai

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

PARTAGER

Journal de 12:00 le 10/04/13