ACTUS LOCALESJUSTICE

65 ans de prison cumulés pour les 20 trafiquants de paka

Le procès du vaste trafic de paka entre la Presqu’île et les îles Sous-le-vent a pris fin mercredi après-midi.  Le « boss » de la Presqu’île a été condamné à 7 ans de prison ferme et 10 millions de Fcfp d’amende. Celui des îles Sous-le-vent a écopé 6 ans de prison ferme et 5 millions de Fcfp d’amende. Les autres condamnations varient entre 3 et 5 ans de prison en fonction de l’implication pour un total de 65 ans de peines de prison ferme cumulées pour les 20 prévenus. Neuf mandats de dépôts ont été décernés ainsi que deux mandats d’arrêt pour les prévenus absents au procès.

Après avoir passé la journée de mardi à entendre l’ensemble des 20 prévenus dans cette affaire « hors normes » de trafic de paka, la matinée de mercredi était consacrée aux réquisitions du procureur. Des réquisitions à la hauteur de ce qui est « certainement le plus gros dossier de ces 10 dernières années tant par le nombre de prévenus que par la quantité », a indiqué le vice-procureur, Yann Hausner. Deux trafics parallèles de la Presqu’île et des îles Sous-le-vent qui convergeaient vers la même zone de Faa’a pour la revente. Le procureur a ainsi égrainé les gains obtenus par les têtes de réseaux à hauteur de plus de 240 millions de Fcfp, mais aussi « les centaines de milliers de Fcfp investis dans l’achat de paka ».

En fin de journée, le tribunal correctionnel a rendu son délibéré. Marvin Ah-Min, boss du trafic de la Presqu’île, déjà en détention provisoire pour trafic d’Ice, a été condamné à 7 ans de prison ferme et une amende de 10 millions de Fcfp. Teva Hapaitahaa, boss des îles Sous-le-vent, a quant à lui écopé de 6 ans de prison et 5 millions de Fcfp d’amende. Des condamnations proches des réquisitions faites par le vice-procureur. Le bras droit de Marvin Ah-Min a été condamné à 5 ans de prison ferme. Le reste des peines prononcées à l’encontre des cultivateurs et dealers s’échelonnent de 3 à 4 ans de prison ferme, à l’exception du principal grossiste du trafic, en état de récidive légale, condamné à 6 ans de prison ferme. En tout, 65 ans de peines de prison cumulées ont été prononcées contre les 20 prévenus. Neuf mandats de dépôts ont également été décernés ainsi que deux mandats d’arrêt à l’encontre des prévenus absents lors des deux jours de procès.

Article précedent

Trois nouvelles mises en examen pour trafic d'Ice

Article suivant

United Airlines : comment traiter ses passagers comme du bétail - Edito 12/04/2017

3 Commentaires

  1. MATA
    12 avril 2017 à 14h17 — Répondre

    De nombreuses familles polynésiennes arrivent à survivre grâce à l’argent du pakalolo sans vouloir défendre ces derniers. Bien que le Paka soit diaboliser on ne dit pas assez que l’alcool qui est une drogue légalisée tue 100 fois plus que le paka. Et le paka entre nous permet de maintenir une certaine forme de paix sociale pendant que certains représentants publics détourne quotiedienne de l’argent et n’ont en retour qu’une petite réprimande ou encore doivent rembourser un 10ème de ce qu’ils ont détournés….où est la justice équitable et impartiale?

  2. 13 avril 2017 à 9h44 — Répondre

    Je suis d’avis a l’égalisé, car aujourd’hui l’augmentation des consommateurs reste un sujet encore non débattu. Alors que l’alcool est autorisé et légalisé, il y a des grandes Nation qui ouvre aux cultivateurs de produire du paka légalement, ne nous cachons pas derrière des Lois qui ne peut pas contrôler la production et la vente, faisant de sorte de l’égalisé,  » les Politiciens peuvent volés le contribuable, son qu’il sont mis au chaud, part conte un dealer ou un vendeur eux passes aux chauds, il y a deux poids de mesure, si l’on se pose la question de l’équité de la justice…..

  3. tam
    14 avril 2017 à 13h26 — Répondre

    Pas d’emploi(25% chômages pour 2016) + pas de paka = » plus de voleurs ». C’est la logique même.Alors messieurs les gendarmes il va y avoir du boulot,et c’est votre côté le plus faible en Polynésie Française.Les voleurs.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

65 ans de prison cumulés pour les 20 trafiquants de paka