ACTUS LOCALESPOLITIQUE

La composition officielle du gouvernement Fritch 3

Le président Edouard Fritch a annoncé officiellement vendredi matin à la présidence la composition de son nouveau gouvernement. Albert Solia et Patrick Howell quittent l’exécutif et Nicole Bouteau, Jacques Raynal et Luc Faatau intègrent l’équipe d’Edouard Fritch qui compte donc 11 membres. Outre une large redistribution des portefeuilles, Teva Rohfritsch devient le nouveau vice-président du Pays.

Edouard Fritch : Président de la Polynésie française, en charge de l’Emploi, des collectivités et des postes et télécommunications.

Teva Rohfritsch : Vice-président, ministre de l’Économie, en charges des grands projets d’investissement et des réformes économiques.

Jean-Christophe Bouissou : Ministre du Logement, de l’aménagement et de l’urbanisme, en charge du numérique. Porte parole du gouvernement.

Nuihau Laurey : Ministre des Finances, de l’énergie et des mines.

Tearii Alpha : Ministre du développement des ressources primaires, des affaires foncières et de la valorisation du domaine.

Nicole Bouteau : Ministre du Tourisme, des transports internationaux en charge des relations avec les institutions.

Jacques Raynal : Ministre des Solidarités et de la santé en charge de la réforme de la protection sociale généralisée, de la prévention et de la famille.

Luc Faatau : Ministre de l’Équipement et des transports intérieurs.

Tea Frogier : Ministre du Travail et de la formation professionnelle, en charge de la fonction publique et de la recherche.

Nicole Sanquer : Ministre de l’Éducation, de la jeunesse et des sports en charge de l’enseignement supérieur.

Heremoana Maamaatuaiahutapu : Ministre de la Culture, de l’environnement et de l’artisanat en charge de la promotion des langues et de la communication.

 

 

Article précedent

Cambriolages et violences en hausse en 2016

Article suivant

Syrie: Washington pas formellement convié aux pourparlers d'Astana

4 Commentaires

  1. Motah
    13 janvier 2017 à 10h54 — Répondre

    3 entrants qui sont d’anciens ministres Flossistes

    bienvenue le renouveau au Tapura !

  2. Motah
    13 janvier 2017 à 11h07 — Répondre

    peretiteni Edouard,

    LUC Fataau, le voleur de l’argent des artistes et musiciens pour une histoire pas clair du tout,..

    PUfffffffffffffffffffff !

  3. Tiare
    13 janvier 2017 à 17h02 — Répondre

    On n’efface pas d’un trait le passé judiciaire d’un personnage,sous prétexte que ce passé, appartient au passé.M. Faatau à moins « qu’il n’ait été touché par la grâce », reste » le même bonhomme » et au sein du gouvernement Fritch, il fait tache. La population mérite quand même plus de respect de la part des politiques.

  4. MATA
    16 janvier 2017 à 15h56 — Répondre

    A y réfléchir on comprend mieux le choix de Téa, Nuihau et Heremoana. Ils leur fallait des vierges sur le plan de la justice pour faire oublier les mésaventures judiciaires des autres. Le taui c’est pas encore pour aujourd’hui.

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La composition officielle du gouvernement Fritch 3