ACTUS LOCALESPodcastsSOCIAL

La Direction des Ressources Marines répond aux perliculteurs.

Stephen-Yen-Kai-Sun, directeur des Ressources Marines par interim © Anne-Laure GUFFROY

Il y a une semaine, une quarantaine de perliculteurs manifestaient devant la Maison de la Perle, pour demander le retrait de la délibération n° 2005-42. Une délibération qui fixe, entre autre, les règles relatives à la classification des perles.

Selon l’union des professionnels de la perle, cette délibération est, je cite : « un massacre pour la profession qui a perdu, depuis 10 ans, plus de 6 milliards de francs, par la destruction de perles exploitables ».

Pourtant, si les professionnels estiment que leurs perles ont été mal triées, ils disposent d’un recours. C’est ce que nous explique Stephen Yen Kai Sun, directeur des Ressources Marines par intérim.

Les perliculteurs ont décidé de travailler sur une nouvelle mouture du texte qu’ils devraient présenter dans 2 semaines.

Selon le directeur des Ressources Marines, le gouvernement est ouvert à toute discussion et est prêt à modifier le texte si un consensus est trouvé. Par ailleurs, la Maison de la perle organise cet après-midi, en collaboration avec la Direction des Ressources Marines, la première « Rencontre de la perle ». Les perliculteurs sont invités à discuter autour du thème « La perle du culture de Tahiti, une gemme d’excellence, naturellement précieuse ». Cette rencontre se fera en présence de Gaetano Cavalieri, président de la CIBJO, la Confédération internationale de la bijouterie, joeillerie, orfèvrerie. Elle se teindra de 14h à 17h dans la salle de réunion de l’ancienne Présidence.

Article précedent

Oscar Temaru fait la publicité des candidats UPLD à l’assemblée.

Article suivant

Préavis de grève au S.A.S.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

La Direction des Ressources Marines répond aux perliculteurs.