ACTUS LOCALESSOCIAL

« La grève n’a rien à voir avec la venue de la ministre »

Atonia Teriinohorai- O Oe To Oe Rima

Après le dépôt cette semaine de préavis de grève dans 23 établissements scolaires catholiques du fenua, des voix s’élèvent  pour accuser la centrale syndicale d’opportunisme avec la venue de la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem la semaine prochaine. Le secrétaire général de la centrale dément ces allégations.

Le préavis de grève déposé par le syndicat O oe to oe Rima mardi dernier dans 23 établissements scolaires catholiques à Tahiti, à Ra’iatea et aux Marquises fait réagir. La grève prendra effet lundi prochain si aucun accord n’est trouvé, à trois jours de la visite de la ministre de l’Education Nationale. Mais pour le secrétaire général de O oe to oe Rima, Atonia Teriinohorai, la venue de la ministre n’a rien à voir avec le dépôt de préavis de grève. Selon lui, ce combat pour le respect de la convention collective et des instances représentatives du personnel, le non retrait des avantages des salariés, ou encore la dénonciation de la discrimination sociale et professionnelle sont les seules et uniques causes de ce dépôt de préavis de grève dans les établissements scolaires catholiques.

Rappelons que O oe to oe Rima n’est pas la confédération la plus représentative dans le secteur de l’éducation privée.

© Présidence
Article précedent

La réforme de la perliculture présentée aux élus

© Cédric Valax
Article suivant

Une cellule pour accompagner les victimes du nucléaire

2 Commentaires

  1. Pavlova
    14 octobre 2016 à 19h28 — Répondre

    Ha ha ha….MDR trop fort le sieur Atonia che pas pochible de se moquer autant de la population maohi….e hoa ae ra maia pe.

  2. 15 octobre 2016 à 17h04 — Répondre

    Ne s’agirait-il pas plutôt d’attaquer les catholiques au travers de cette grève organisée par un leader syndicale protestant…

Laisser un commentaire


Dernières vidéos

PARTAGER

« La grève n’a rien à voir avec la venue de la ministre »